SOS

SOS

FAQ - Doc - Forum

Protégez vos cryptos en apprenant les meilleures pratiques

Introduction à la cryptomonnaie

La « crypto » est un raccourci pour cryptomonnaie, une forme de monnaie numérique qui repose sur une technologie appelée blockchain. Imaginez la blockchain comme un grand livre numérique public où toutes les transactions sont enregistrées de manière sécurisée et chronologique.

Crypto, c’est quoi ?

La « crypto » est un raccourci pour cryptomonnaie, une forme de monnaie numérique qui repose sur une technologie appelée blockchain.

Imaginez la blockchain comme un grand livre numérique public où toutes les transactions sont enregistrées de manière sécurisée et chronologique. Les mineurs sont essentiellement des ordinateurs ou des machines spécifiques (appelé ASIC) qui vérifient et valident ces transactions en résolvant des problèmes mathématiques complexes.

C’est comme si les mineurs étaient des comptables qui s’assurent que tout est en ordre. Pour qu’une transaction soit approuvée, elle doit obtenir l’accord de la majorité des comptables (=mineurs) pour ensuite rajouter un page dans le livret de compte (=blockchain), ce qui garantit la sécurité et la fiabilité du système.

Ce qui rend les cryptomonnaies uniques, c’est qu’elles ne sont pas contrôlées par une seule entité comme une banque ou un gouvernement. Au lieu de cela, elles reposent sur des principes de décentralisation et de cryptographie pour assurer la sécurité et la transparence des transactions. Cela signifie également qu’elles sont plus résistantes à la censure et à la manipulation.

Par exemple, Bitcoin est l’une des cryptomonnaies les plus populaires. Il a été créé pour fonctionner sans une autorité centrale, ce qui signifie qu’aucun gouvernement ou banque ne peut le contrôler. C’est comme de l’argent numérique qui est géré par un réseau mondial de participants, plutôt que par une seule institution.

Comment le Bitcoin fonctionne ?

Le Bitcoin est l’une des premières cryptomonnaies numériques à avoir été développée, et elle repose sur la technologie de la blockchain. Contrairement aux monnaies traditionnelles, le Bitcoin n’est pas contrôlé par une autorité centrale telle qu’une banque centrale ou un gouvernement.

Lorsqu’une personne effectue une transaction Bitcoin, celle-ci est vérifiée et ajoutée à un groupe de transactions appelé « bloc« . Les mineurs, qui sont des participants du réseau, résolvent des problèmes mathématiques complexes pour valider ces transactions et ajouter le bloc à la blockchain existante. Ce processus est appelé « minage« , et il garantit la sécurité et la transparence du système.

Si vous souhaitez avoir un aperçu en temps réel du processus de transaction et de minage, vous pouvez consulter un site web tel que mempool.space/mempool-block/0. Cela vous permettra de visualiser comment les transactions sont ajoutées à la blockchain au fil du temps.

Comment fonctionne la technologie blockchain ?

La blockchain est une technologie de registre distribué qui enregistre les transactions de manière transparente et immuable, assurant ainsi la sécurité et la décentralisation.

C’est comme un cahier magique partagé par tout le monde. Quand quelqu’un fait quelque chose d’important, comme acheter quelque chose en utilisant de l’argent, ils écrivent ça dans le cahier. Ce qui est cool, c’est que tout le monde peut voir ce qui est écrit, et une fois que c’est là, ça ne peut pas être effacé. Donc, c’est super sécurisé ! Et au lieu d’avoir une seule personne qui contrôle le cahier, tout le monde le partage, ce qui le rend très équitable et spécial.

–> –> Voir la question « Comment la bitcoin fonctionne”

Qu’est-ce qu’un whitepaper (livre blanc) ?

Un WhitePaper en crypto, souvent appelé livre blanc en français, est un document technique décrivant de manière détaillée le projet, la technologie, les objectifs et la vision d’une nouvelle crypto-monnaie ou d’un projet blockchain.

“Il sert de documentation fondamentale, fournissant aux investisseurs et aux développeurs une compréhension approfondie de la proposition de valeur du projet, de son fonctionnement technique, et des aspects clés qui le distinguent.” quotation 

Les whitepapers sont généralement publiés avant le lancement d’une nouvelle crypto ou d’une ICO (Initial Coin Offering), permettant aux parties intéressées d’évaluer la crédibilité et le potentiel du projet.

Lien de 3 whitepaper: 

Bitcoin comme monnaie nationale ?

  • Cela dépend dans quelle région du monde vous vous situez…
  • Au Japon, la monnaie numérique est déjà utilisée dans des magasins high-tech qui ressemblent à Mediamarkt, Coolblue, etc…
  • Au Salvador, le bitcoin est déjà reconnu comme monnaie nationale !
  • En Amérique du Sud, par exemple en Argentine et au Venezuela, l’inflation est devenue tellement importante que les citoyens utilisent des cryptomonnaies pour pouvoir payer les commerçants ! Cela démontre que lorsque l’économie d’un pays ne remplit pas ou ne peut plus jouer son rôle, il faut trouver des moyens alternatifs.
  • En Europe comme en Amérique du Nord, on considère les cryptomonnaies comme des investissements à risque en raison de leur volatilité. Cependant, il est clair que ces actifs commencent à séduire la population européenne et belge (+ de 500.000 Belges possèdent au moins une cryptomonnaie et 6.5 millions en france source ADAN ).
  • En Asie, elles commencent à être des actifs privilégiés, mais dans les pays sous-développés, la population au seuil de pauvreté n’y a pas encore accès.
  • En Afrique, quelques pays comme le Nigéria

Quelles différences entre les plateformes de cryptomonnaies ?

Effectivement, chaque plateforme d’échange a ses propres caractéristiques distinctes qui peuvent influencer votre choix. Voici quelques points supplémentaires à considérer :

1. Interface utilisateur et facilité d’utilisation :

Certaines plateformes comme Swissborg et Crypto.com offrent une interface conviviale, notamment sur les appareils mobiles (GSM). Cela peut être un avantage pour ceux qui privilégient une expérience utilisateur fluide et intuitive.

2. Frais d’échange :

Les frais d’échange peuvent varier d’une plateforme à l’autre. Il est essentiel de comparer les frais de transaction pour choisir une plateforme qui correspond à votre budget et à vos besoins. (par exemple sur coinbase, crypto.com, swissborg, les frais sont chères)

3. Rapidité de la plateforme :

La rapidité de traitement des transactions peut différer selon les plateformes. Certaines offrent une exécution rapide des ordres, tandis que d’autres peuvent être plus lentes en raison de la congestion du réseau ou d’autres facteurs.

4. Méthodes de dépôt d’argent :

Chaque plateforme propose différentes options de dépôt d’argent, telles que les virements bancaires, les cartes de crédit, voire d’autres méthodes de paiement spécifiques à chaque région. Choisissez une plateforme qui offre des méthodes de dépôt pratiques et sécurisées pour vous.

5. Protections contre le hacking :

Malgré les mesures de sécurité mises en place par les plateformes, il est important de reconnaître que le risque zéro n’existe pas. Assurez-vous de choisir une plateforme qui prend la sécurité au sérieux et qui propose des fonctionnalités de protection avancées, telles que l’authentification à deux facteurs (2FA) et le stockage sécurisé des fonds.

6. Variété de cryptomonnaies disponibles :

Certaines plateformes offrent une plus large sélection de cryptomonnaies que d’autres. Si vous êtes intéressé par des actifs numériques spécifiques, assurez-vous de vérifier si la plateforme les prend en charge avant de vous inscrire.

En examinant ces différents aspects, vous pourrez choisir la plateforme d’échange qui répond le mieux à vos besoins et préférences en matière de trading de cryptomonnaies. Gardez à l’esprit que la recherche approfondie et la prudence sont toujours recommandées lors de la sélection d’une plateforme d’échange.

Crypto, c’est quoi ?

La « crypto » est un raccourci pour cryptomonnaie, une forme de monnaie numérique qui repose sur une technologie appelée blockchain.

Imaginez la blockchain comme un grand livre numérique public où toutes les transactions sont enregistrées de manière sécurisée et chronologique. Les mineurs sont essentiellement des ordinateurs ou des machines spécifiques (appelé ASIC) qui vérifient et valident ces transactions en résolvant des problèmes mathématiques complexes.

C’est comme si les mineurs étaient des comptables qui s’assurent que tout est en ordre. Pour qu’une transaction soit approuvée, elle doit obtenir l’accord de la majorité des comptables (=mineurs) pour ensuite rajouter un page dans le livret de compte (=blockchain), ce qui garantit la sécurité et la fiabilité du système.

Ce qui rend les cryptomonnaies uniques, c’est qu’elles ne sont pas contrôlées par une seule entité comme une banque ou un gouvernement. Au lieu de cela, elles reposent sur des principes de décentralisation et de cryptographie pour assurer la sécurité et la transparence des transactions. Cela signifie également qu’elles sont plus résistantes à la censure et à la manipulation.

Par exemple, Bitcoin est l’une des cryptomonnaies les plus populaires. Il a été créé pour fonctionner sans une autorité centrale, ce qui signifie qu’aucun gouvernement ou banque ne peut le contrôler. C’est comme de l’argent numérique qui est géré par un réseau mondial de participants, plutôt que par une seule institution.

Cryptomonnaies

Découvrez le monde fascinant des cryptomonnaies, des devises numériques qui révolutionnent les transactions financières. Envie d’en savoir plus sur leur fonctionnement, leur potentiel et comment commencer à en utiliser ? Consultez notre FAQ pour des réponses claires et concises.

Introduction à la cryptomonnaie

La « crypto » est un raccourci pour cryptomonnaie, une forme de monnaie numérique qui repose sur une technologie appelée blockchain. Imaginez la blockchain comme un grand livre numérique public où toutes les transactions sont enregistrées de manière sécurisée et chronologique.

Crypto, c’est quoi ?

La « crypto » est un raccourci pour cryptomonnaie, une forme de monnaie numérique qui repose sur une technologie appelée blockchain.

Imaginez la blockchain comme un grand livre numérique public où toutes les transactions sont enregistrées de manière sécurisée et chronologique. Les mineurs sont essentiellement des ordinateurs ou des machines spécifiques (appelé ASIC) qui vérifient et valident ces transactions en résolvant des problèmes mathématiques complexes.

C’est comme si les mineurs étaient des comptables qui s’assurent que tout est en ordre. Pour qu’une transaction soit approuvée, elle doit obtenir l’accord de la majorité des comptables (=mineurs) pour ensuite rajouter un page dans le livret de compte (=blockchain), ce qui garantit la sécurité et la fiabilité du système.

Ce qui rend les cryptomonnaies uniques, c’est qu’elles ne sont pas contrôlées par une seule entité comme une banque ou un gouvernement. Au lieu de cela, elles reposent sur des principes de décentralisation et de cryptographie pour assurer la sécurité et la transparence des transactions. Cela signifie également qu’elles sont plus résistantes à la censure et à la manipulation.

Par exemple, Bitcoin est l’une des cryptomonnaies les plus populaires. Il a été créé pour fonctionner sans une autorité centrale, ce qui signifie qu’aucun gouvernement ou banque ne peut le contrôler. C’est comme de l’argent numérique qui est géré par un réseau mondial de participants, plutôt que par une seule institution.

Comment le Bitcoin fonctionne ?

Le Bitcoin est l’une des premières cryptomonnaies numériques à avoir été développée, et elle repose sur la technologie de la blockchain. Contrairement aux monnaies traditionnelles, le Bitcoin n’est pas contrôlé par une autorité centrale telle qu’une banque centrale ou un gouvernement.

Lorsqu’une personne effectue une transaction Bitcoin, celle-ci est vérifiée et ajoutée à un groupe de transactions appelé « bloc« . Les mineurs, qui sont des participants du réseau, résolvent des problèmes mathématiques complexes pour valider ces transactions et ajouter le bloc à la blockchain existante. Ce processus est appelé « minage« , et il garantit la sécurité et la transparence du système.

Si vous souhaitez avoir un aperçu en temps réel du processus de transaction et de minage, vous pouvez consulter un site web tel que mempool.space/mempool-block/0. Cela vous permettra de visualiser comment les transactions sont ajoutées à la blockchain au fil du temps.

Comment fonctionne la technologie blockchain ?

La blockchain est une technologie de registre distribué qui enregistre les transactions de manière transparente et immuable, assurant ainsi la sécurité et la décentralisation.

C’est comme un cahier magique partagé par tout le monde. Quand quelqu’un fait quelque chose d’important, comme acheter quelque chose en utilisant de l’argent, ils écrivent ça dans le cahier. Ce qui est cool, c’est que tout le monde peut voir ce qui est écrit, et une fois que c’est là, ça ne peut pas être effacé. Donc, c’est super sécurisé ! Et au lieu d’avoir une seule personne qui contrôle le cahier, tout le monde le partage, ce qui le rend très équitable et spécial.

–> –> Voir la question « Comment la bitcoin fonctionne”

Qu’est-ce qu’un whitepaper (livre blanc) ?

Un WhitePaper en crypto, souvent appelé livre blanc en français, est un document technique décrivant de manière détaillée le projet, la technologie, les objectifs et la vision d’une nouvelle crypto-monnaie ou d’un projet blockchain.

“Il sert de documentation fondamentale, fournissant aux investisseurs et aux développeurs une compréhension approfondie de la proposition de valeur du projet, de son fonctionnement technique, et des aspects clés qui le distinguent.” quotation 

Les whitepapers sont généralement publiés avant le lancement d’une nouvelle crypto ou d’une ICO (Initial Coin Offering), permettant aux parties intéressées d’évaluer la crédibilité et le potentiel du projet.

Lien de 3 whitepaper: 

Bitcoin comme monnaie nationale ?

  • Cela dépend dans quelle région du monde vous vous situez…
  • Au Japon, la monnaie numérique est déjà utilisée dans des magasins high-tech qui ressemblent à Mediamarkt, Coolblue, etc…
  • Au Salvador, le bitcoin est déjà reconnu comme monnaie nationale !
  • En Amérique du Sud, par exemple en Argentine et au Venezuela, l’inflation est devenue tellement importante que les citoyens utilisent des cryptomonnaies pour pouvoir payer les commerçants ! Cela démontre que lorsque l’économie d’un pays ne remplit pas ou ne peut plus jouer son rôle, il faut trouver des moyens alternatifs.
  • En Europe comme en Amérique du Nord, on considère les cryptomonnaies comme des investissements à risque en raison de leur volatilité. Cependant, il est clair que ces actifs commencent à séduire la population européenne et belge (+ de 500.000 Belges possèdent au moins une cryptomonnaie et 6.5 millions en france source ADAN ).
  • En Asie, elles commencent à être des actifs privilégiés, mais dans les pays sous-développés, la population au seuil de pauvreté n’y a pas encore accès.
  • En Afrique, quelques pays comme le Nigéria

Quelles différences entre les plateformes de cryptomonnaies ?

Effectivement, chaque plateforme d’échange a ses propres caractéristiques distinctes qui peuvent influencer votre choix. Voici quelques points supplémentaires à considérer :

1. Interface utilisateur et facilité d’utilisation :

Certaines plateformes comme Swissborg et Crypto.com offrent une interface conviviale, notamment sur les appareils mobiles (GSM). Cela peut être un avantage pour ceux qui privilégient une expérience utilisateur fluide et intuitive.

2. Frais d’échange :

Les frais d’échange peuvent varier d’une plateforme à l’autre. Il est essentiel de comparer les frais de transaction pour choisir une plateforme qui correspond à votre budget et à vos besoins. (par exemple sur coinbase, crypto.com, swissborg, les frais sont chères)

3. Rapidité de la plateforme :

La rapidité de traitement des transactions peut différer selon les plateformes. Certaines offrent une exécution rapide des ordres, tandis que d’autres peuvent être plus lentes en raison de la congestion du réseau ou d’autres facteurs.

4. Méthodes de dépôt d’argent :

Chaque plateforme propose différentes options de dépôt d’argent, telles que les virements bancaires, les cartes de crédit, voire d’autres méthodes de paiement spécifiques à chaque région. Choisissez une plateforme qui offre des méthodes de dépôt pratiques et sécurisées pour vous.

5. Protections contre le hacking :

Malgré les mesures de sécurité mises en place par les plateformes, il est important de reconnaître que le risque zéro n’existe pas. Assurez-vous de choisir une plateforme qui prend la sécurité au sérieux et qui propose des fonctionnalités de protection avancées, telles que l’authentification à deux facteurs (2FA) et le stockage sécurisé des fonds.

6. Variété de cryptomonnaies disponibles :

Certaines plateformes offrent une plus large sélection de cryptomonnaies que d’autres. Si vous êtes intéressé par des actifs numériques spécifiques, assurez-vous de vérifier si la plateforme les prend en charge avant de vous inscrire.

En examinant ces différents aspects, vous pourrez choisir la plateforme d’échange qui répond le mieux à vos besoins et préférences en matière de trading de cryptomonnaies. Gardez à l’esprit que la recherche approfondie et la prudence sont toujours recommandées lors de la sélection d’une plateforme d’échange.

Démarrer dans la cryptomonnaie

Apprenez les premières étapes pour vous lancer : comment obtenir une cryptomonnaie et comment la stocker en toute sécurité.

Comment commencer par la crypto ?

1.Investir régulièrement une somme modérée

Pour éviter d’investir lorsque le marché est à son plus haut et ainsi minimiser les risques, il est recommandé d’investir une somme non-conséquente de manière mensuelle. Des services comme stackinsat.com en France offrent des plans d’épargne simples basés sur le Bitcoin.

2.Créer un compte sur une plateforme d’échange crypto

Consultez la rubrique sur les plateformes à choisir pour sélectionner une bourse crypto fiable et adaptée à vos besoins.

3.Demander de l’aide à un ami

Si vous êtes novice, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un ami ou d’une amie qui est prêt à vous guider et à vous expliquer les bases. Ou alors n’hésitez pas à nous solliciter sur notre numéro d’assistance.

4.Suivre des formations et tutoriels

Pour approfondir vos connaissances, vous pouvez suivre nos formations et tutoriels gratuits spécialement conçus pour les citoyens belges. Si besoin, n’hésitez pas à contacter directement notre équipe pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

5.Prendre le temps de s’informer

Avant de vous lancer, prenez le temps de vous informer en regardant des vidéos sur YouTube, en lisant le livre blanc du Bitcoin (whitepaper), et en commençant à étudier le sujet par vous-même. Plus vous comprendrez le fonctionnement des cryptomonnaies, plus vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées.

Comment acheter des cryptos ?

On peut acheter des cryptomonnaies sur des plateformes d’échange en ligne en utilisant de l’argent fiat (euros, dollars, etc.) ou d’autres cryptomonnaies.

Il existe deux types de plateformes d’échange :

  • Échange Centralisé : Un échange centralisé est une plateforme gérée par une entité centrale qui agit comme un intermédiaire pour faciliter les transactions. Sur ces plateformes, les utilisateurs déposent leurs fonds sur des comptes crypto hébergés par l’échange. Les transactions sont exécutées et enregistrées dans une base de données centralisée.

Il est également nécessaire de faire une vérification d’identité avant de pouvoir acheter 

  • Échange Décentralisé : Un échange décentralisé (DEX) fonctionne sans intermédiaire central. Il repose sur des contrats intelligents et utilise la technologie blockchain pour permettre aux utilisateurs d’échanger des actifs directement entre eux. Les utilisateurs conservent le contrôle de leurs clés privées et des fonds, ce qui renforce la sécurité et la confidentialité. Les transactions sur les DEX sont enregistrées sur la blockchain, offrant une transparence accrue.

Il n’est pas nécessaire de faire une vérification d’identité avant de pouvoir acheter 

Par contre pour utiliser un DEX, il est obligatoire d’avoir un portefeuille logiciel (hotwallet).  Rendez vous sur l’onglet sécurité pour savoir comment faire.

La principale différence réside dans le degré de centralisation : les échanges centralisés dépendent d’une autorité centrale, tandis que les échanges décentralisés sont conçus pour fonctionner de manière autonome, sans point central de contrôle.

Comment utiliser un échange décentralisé ?

Avant de pouvoir utiliser une plateforme de cryptomonnaie décentralisée, il est nécessaire d’avoir un portefeuille logiciel (hot wallet). Contrairement à un compte sur une plateforme centralisée  où le portefeuille et la sécurité sont généralement pris en charge par la plateforme elle-même.

Un portefeuille web3 (hot wallet) signifie que vous êtes livrés à vous-même et que les risques de piratage sont plus élevés. Il est donc impératif de faire attention pour ne pas tomber dans des arnaques présentes sur le web (sur Twitter, des pages web qui semblent légitimes, etc.).

Assurez-vous donc de prendre les mesures de sécurité appropriées pour protéger vos fonds et vos informations personnelles lorsque vous naviguez sur des applications décentralisés.

Comment faire un transfert de cryptomonnaie ?

 Voici un guide simple pour effectuer un transfert de cryptomonnaie :

Choisir le bon portefeuille ou exchange

Tout d’abord, assurez-vous d’avoir un portefeuille qui prend en charge la cryptomonnaie que vous souhaitez envoyer. Cela peut être un portefeuille en ligne (hot wallet) ou une plateforme d’exchange. Si vous utilisez un exchange, assurez-vous que celui-ci prend en charge les retraits vers des portefeuilles externes

Obtenir l’adresse de réception

Une fois que vous avez sélectionné le vôtre portefeuille ou celui à qui vous voulez transférer, obtenez l’adresse de réception du destinataire. Cette adresse est une série de chiffres et de lettres unique à chaque portefeuille. Assurez-vous de copier correctement cette adresse pour éviter toute erreur lors du transfert.

Vérifier l’adresse

Comme les transactions de cryptomonnaie sont irréversibles, il est crucial de vérifier deux fois l’adresse de réception. Vous pouvez même effectuer un petit transfert initial pour confirmer que l’adresse est correcte avant d’envoyer la totalité des fonds.

Sélectionner la cryptomonnaie et la blockchain

Choisissez la cryptomonnaie que vous souhaitez transférer et assurez-vous de sélectionner la blockchain correspondante. Par exemple, si vous souhaitez transférer une cryptomonnaie basée sur la blockchain Solana, sélectionnez la blockchain Solana pour effectuer le transfert.

Finaliser le transfert

Une fois que vous avez confirmé tous les détails, procédez au transfert en entrant le montant que vous souhaitez envoyer et en suivant les instructions de votre portefeuille ou de votre échange. Assurez-vous de vérifier les frais de transaction associés et de disposer des fonds nécessaires pour les couvrir.

Comment stocker ses cryptos en toute sécurité ?

Les cryptomonnaies peuvent être stockées dans des portefeuilles logiciels (Rabbit, Metamask,…) et aussi sur des portefeuilles matériels (Ledger, Trezor,…) pour assurer leur sécurité sur online ou offline.

Voir la rubrique : #SécuritéWeb3 pour plus d’infos.

Vous pouvez également les laisser sur une plateforme de cryptomonnaie comme Binance, Coinbase, Crypto.com, SwissBorg,… pour éviter de trop manipuler vos avoirs. Certaines personnes laissent des montants faramineux sur les plateformes si vous êtes à l’aise, c’est votre souci ! Par contre, pour mitiger ce risque-ci, vous pouvez transférer vos actifs sur plusieurs plateformes (binance, coinbase,kraken,…)

ATTENTION : il reste toujours un petit pourcentage de risque de hacking de la plateforme mais elle sera mieux gardée que dans votre portefeuille logiciel (Rabbit, Metamask,…).

Dans l’absolue, nous conseillons donc des coffres-forts physiques pour stocker vos cryptomonnaies, particulièrement lorsque vous avez plus de 10.000 euros sur une plateforme. 

Mais voici les portefeuilles matériels que nous conseillons : 

Ces coffres-forts sont une sorte de clé USB qui émettent des IBAN crypto où vous pouvez envoyer vos cryptomonnaies sur vos adresses privées et vous protéger contre les hackeurs et les arnaqueurs.

Peut-on annuler une transaction de cryptomonnaie ?

En règle générale, les transactions de cryptomonnaies sont irréversibles, ce qui souligne l’importance de la vérification avant la confirmation.

Nous conseillons donc de vérifier plusieurs fois l’adresse du destinataireou d’envoyer un petit montant pour être sûr du destinataire. Les adresses ressemblent souvent à cela : 0x308B1583d8eE4FAF4907f9e347f66EFCFF7e2E7A (l’équivalent d’un IBAN mais en crypto).

Cela comporte effectivement des risques d’être sa propre banque ! Il est donc crucial d’être vigilant et de prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires pour protéger vos fonds lors de vos transactions en cryptomonnaies.

Investissement et trading de cryptomonnaie

Explorez les différentes façons d’investir dans les cryptomonnaies à long terme et de faire du trading à court terme.

Pourquoi la crypto chute, baisse ou monte ?

C’est juste une question d’offre et de demande, une loi fondamentale du marché. Nous vous invitons à lire l’article de Pourleco sur qui traite de ce sujet. 

Cet effet est également observé dans d’autres marchés tels que celui de l’art, des voitures de collection, le marché des sneakers, et bien d’autres encore. 

Plus les gens sont intéressés par un objet ou une action limitée, plus son prix augmente. En revanche, si la demande diminue, le prix de cet actif a tendance à baisser. Cette dynamique s’applique également aux cryptomonnaies.

Crypto ou Binance ?

Ce sont deux choses différentes mais qui sont liées :

  • Crypto est l’abréviation de cryptomonnaie.
  • Binance est une plateforme centralisée de crypto-monnaie / bourse de cryptomonnaie.

Comment évaluer la valeur d'une crypto-monnaie ?

La valeur d’une cryptomonnaie peut être évaluée en tenant compte de divers facteurs tels que la technologie sous-jacente, l’équipe de développement, l’adoption du marché et d’autres éléments.

Il est recommandé de mener ses propres recherches en lisant le livre blanc (whitepaper) du projet et en étudiant sa viabilité et sa cohérence. Vous pouvez également regarder des vidéos d’influenceurs, ou de créateurs de contenus mais alors vous aurez parfois des infos subjectives.

Cependant, il est important de noter que parfois, les investisseurs ne prennent rien en compte et préfèrent spéculer sur le prix d’une cryptomonnaie, comme c’est le cas avec les « memes coins ». Ces cryptomonnaies reposent souvent principalement sur du marketing et des influenceurs, sans véritable fondement solide. 

Nous ne vous conseillons pas mais vous pouvez investir  dans les « memes coins » tels que DOGE, SHIBA, FLOKI, PEPE, etc. mais cela à vos risques et périls. Il est crucial de faire preuve de prudence et de rechercher des projets avec des bases solides et un potentiel de croissance à long terme.

Crypto, comment investir ?

Choisir une plateforme d’échange fiable et sécurisée

Optez pour une CEX (Central Exchange) réputée pour leur fiabilité et leur sécurité (la plupart investisse dans leur cybersécurité). Parmi les plus connues, on retrouve des plateformes telles que :

Vérifier votre identité (KYC)

Avant de commencer à trader, vous devrez souvent vérifier votre identité conformément aux exigences de la plateforme. Ce processus, appelé KYC (Know Your Customer), est une mesure de sécurité visant à prévenir le blanchiment d’argent.

Déposer de l’argent

Déposez des fonds sur votre compte de trading par virement bancaire, qui est généralement une option peu coûteuse, ou par carte de crédit, bien que cela entraîne souvent des frais plus élevés. Pex : Crypto.com et d’autres ont souvent un compte IBAN estonien, Lithuanien. (Binance est maintenant connecté avec l’app belfius)

Échanger des euros contre des cryptomonnaies et vice versa

Une fois que vos fonds sont sur la plateforme, vous pouvez les échanger contre des cryptomonnaies disponibles. Assurez-vous de respecter les lois fiscales de votre pays, comme celles en vigueur en Belgique, et gérez vos investissements de manière responsable.

Protéger vos crypto-actifs

Normalement, vous pouvez laisser vos actifs sur les plateformes. Surtout si ce sont des grosses plateformes qui ont investi dans leur cybersécurité. Mais il existe tjs une possibilité de hack ou de société en faillite !

Nous conseillons donc à nos lecteurs d’utilisez un portefeuille matériel (appelé cold wallet) tel que Ledger pour stocker vos actifs en dehors de la plateforme d’échange. Cela ajoute une couche supplémentaire de sécurité en cas de piratage ou de problème avec la plateforme. Ceci vous permet d’être votre propre banque mais cela inclus des risques d’être sa propre banque  !  

Crypto, laquelle acheter ?

Vous pouvez consulter des sites comme coinmarketcap.com et coingecko.com pour obtenir une vue d’ensemble du marché. Vous pouvez également jeter un œil au top 2 des cryptomonnaies les plus populaires : le Bitcoin et Ethereum

  • Il existe littéralement des milliers d’autres cryptomonnaies, chacune avec ses propres avantages et inconvénients, ainsi que des technologies et des cas d’utilisation différents. Il est essentiel de comprendre que les investissements dans ce domaine peuvent offrir des rendements élevés mais comportent également des risques considérables. Certaines peuvent augmenter de façon exponentielle (x100) tandis que d’autres peuvent carrément se crasher (x0)

Par conséquent, investir dans des actifs de qualité est crucial pour minimiser les pertes potentielles.

On conseille souvent aux investisseurs de « DYOR » (Do Your Own Research), ce qui signifie que vous devez mener vos propres recherches avant de prendre des décisions d’investissement. Évitez de suivre aveuglément les conseils d’influenceurs ou les recommandations populaires, car chaque investisseur a des objectifs et des tolérances aux risques différents. Prenez le temps de comprendre les fondamentaux de chaque cryptomonnaie et évaluez attentivement ses perspectives de croissance et ses risques potentiels avant de prendre une décision d’investissement.

Comment trouver les bonnes sources

Nous avons réalisés une petite vidéo par rapport à cela mais voici les liens ressources que nous conseillons !

Comment le Bitcoin fonctionne ?

Le Bitcoin est l’une des premières cryptomonnaies numériques à avoir été développée, et elle repose sur la technologie de la blockchain. Contrairement aux monnaies traditionnelles, le Bitcoin n’est pas contrôlé par une autorité centrale telle qu’une banque centrale ou un gouvernement.

Lorsqu’une personne effectue une transaction Bitcoin, celle-ci est vérifiée et ajoutée à un groupe de transactions appelé « bloc« . Les mineurs, qui sont des participants du réseau, résolvent des problèmes mathématiques complexes pour valider ces transactions et ajouter le bloc à la blockchain existante. Ce processus est appelé « minage« , et il garantit la sécurité et la transparence du système.

Si vous souhaitez avoir un aperçu en temps réel du processus de transaction et de minage, vous pouvez consulter un site web tel que mempool.space/mempool-block/0. Cela vous permettra de visualiser comment les transactions sont ajoutées à la blockchain au fil du temps.

Démarrer dans la cryptomonnaie

Apprenez les premières étapes pour vous lancer : comment obtenir une cryptomonnaie et comment la stocker en toute sécurité.

Comment commencer par la crypto ?

1.Investir régulièrement une somme modérée

Pour éviter d’investir lorsque le marché est à son plus haut et ainsi minimiser les risques, il est recommandé d’investir une somme non-conséquente de manière mensuelle. Des services comme stackinsat.com en France offrent des plans d’épargne simples basés sur le Bitcoin.

2.Créer un compte sur une plateforme d’échange crypto

Consultez la rubrique sur les plateformes à choisir pour sélectionner une bourse crypto fiable et adaptée à vos besoins.

3.Demander de l’aide à un ami

Si vous êtes novice, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un ami ou d’une amie qui est prêt à vous guider et à vous expliquer les bases. Ou alors n’hésitez pas à nous solliciter sur notre numéro d’assistance.

4.Suivre des formations et tutoriels

Pour approfondir vos connaissances, vous pouvez suivre nos formations et tutoriels gratuits spécialement conçus pour les citoyens belges. Si besoin, n’hésitez pas à contacter directement notre équipe pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

5.Prendre le temps de s’informer

Avant de vous lancer, prenez le temps de vous informer en regardant des vidéos sur YouTube, en lisant le livre blanc du Bitcoin (whitepaper), et en commençant à étudier le sujet par vous-même. Plus vous comprendrez le fonctionnement des cryptomonnaies, plus vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées.

Comment acheter des cryptos ?

On peut acheter des cryptomonnaies sur des plateformes d’échange en ligne en utilisant de l’argent fiat (euros, dollars, etc.) ou d’autres cryptomonnaies.

Il existe deux types de plateformes d’échange :

  • Échange Centralisé : Un échange centralisé est une plateforme gérée par une entité centrale qui agit comme un intermédiaire pour faciliter les transactions. Sur ces plateformes, les utilisateurs déposent leurs fonds sur des comptes crypto hébergés par l’échange. Les transactions sont exécutées et enregistrées dans une base de données centralisée.

Il est également nécessaire de faire une vérification d’identité avant de pouvoir acheter 

  • Échange Décentralisé : Un échange décentralisé (DEX) fonctionne sans intermédiaire central. Il repose sur des contrats intelligents et utilise la technologie blockchain pour permettre aux utilisateurs d’échanger des actifs directement entre eux. Les utilisateurs conservent le contrôle de leurs clés privées et des fonds, ce qui renforce la sécurité et la confidentialité. Les transactions sur les DEX sont enregistrées sur la blockchain, offrant une transparence accrue.

Il n’est pas nécessaire de faire une vérification d’identité avant de pouvoir acheter 

Par contre pour utiliser un DEX, il est obligatoire d’avoir un portefeuille logiciel (hotwallet).  Rendez vous sur l’onglet sécurité pour savoir comment faire.

La principale différence réside dans le degré de centralisation : les échanges centralisés dépendent d’une autorité centrale, tandis que les échanges décentralisés sont conçus pour fonctionner de manière autonome, sans point central de contrôle.

Comment utiliser un échange décentralisé ?

Avant de pouvoir utiliser une plateforme de cryptomonnaie décentralisée, il est nécessaire d’avoir un portefeuille logiciel (hot wallet). Contrairement à un compte sur une plateforme centralisée  où le portefeuille et la sécurité sont généralement pris en charge par la plateforme elle-même.

Un portefeuille web3 (hot wallet) signifie que vous êtes livrés à vous-même et que les risques de piratage sont plus élevés. Il est donc impératif de faire attention pour ne pas tomber dans des arnaques présentes sur le web (sur Twitter, des pages web qui semblent légitimes, etc.).

Assurez-vous donc de prendre les mesures de sécurité appropriées pour protéger vos fonds et vos informations personnelles lorsque vous naviguez sur des applications décentralisés.

Comment faire un transfert de cryptomonnaie ?

 Voici un guide simple pour effectuer un transfert de cryptomonnaie :

Choisir le bon portefeuille ou exchange

Tout d’abord, assurez-vous d’avoir un portefeuille qui prend en charge la cryptomonnaie que vous souhaitez envoyer. Cela peut être un portefeuille en ligne (hot wallet) ou une plateforme d’exchange. Si vous utilisez un exchange, assurez-vous que celui-ci prend en charge les retraits vers des portefeuilles externes

Obtenir l’adresse de réception

Une fois que vous avez sélectionné le vôtre portefeuille ou celui à qui vous voulez transférer, obtenez l’adresse de réception du destinataire. Cette adresse est une série de chiffres et de lettres unique à chaque portefeuille. Assurez-vous de copier correctement cette adresse pour éviter toute erreur lors du transfert.

Vérifier l’adresse

Comme les transactions de cryptomonnaie sont irréversibles, il est crucial de vérifier deux fois l’adresse de réception. Vous pouvez même effectuer un petit transfert initial pour confirmer que l’adresse est correcte avant d’envoyer la totalité des fonds.

Sélectionner la cryptomonnaie et la blockchain

Choisissez la cryptomonnaie que vous souhaitez transférer et assurez-vous de sélectionner la blockchain correspondante. Par exemple, si vous souhaitez transférer une cryptomonnaie basée sur la blockchain Solana, sélectionnez la blockchain Solana pour effectuer le transfert.

Finaliser le transfert

Une fois que vous avez confirmé tous les détails, procédez au transfert en entrant le montant que vous souhaitez envoyer et en suivant les instructions de votre portefeuille ou de votre échange. Assurez-vous de vérifier les frais de transaction associés et de disposer des fonds nécessaires pour les couvrir.

Comment stocker ses cryptos en toute sécurité ?

Les cryptomonnaies peuvent être stockées dans des portefeuilles logiciels (Rabbit, Metamask,…) et aussi sur des portefeuilles matériels (Ledger, Trezor,…) pour assurer leur sécurité sur online ou offline.

Voir la rubrique : #SécuritéWeb3 pour plus d’infos.

Vous pouvez également les laisser sur une plateforme de cryptomonnaie comme Binance, Coinbase, Crypto.com, SwissBorg,… pour éviter de trop manipuler vos avoirs. Certaines personnes laissent des montants faramineux sur les plateformes si vous êtes à l’aise, c’est votre souci ! Par contre, pour mitiger ce risque-ci, vous pouvez transférer vos actifs sur plusieurs plateformes (binance, coinbase,kraken,…)

ATTENTION : il reste toujours un petit pourcentage de risque de hacking de la plateforme mais elle sera mieux gardée que dans votre portefeuille logiciel (Rabbit, Metamask,…).

Dans l’absolue, nous conseillons donc des coffres-forts physiques pour stocker vos cryptomonnaies, particulièrement lorsque vous avez plus de 10.000 euros sur une plateforme. 

Mais voici les portefeuilles matériels que nous conseillons : 

Ces coffres-forts sont une sorte de clé USB qui émettent des IBAN crypto où vous pouvez envoyer vos cryptomonnaies sur vos adresses privées et vous protéger contre les hackeurs et les arnaqueurs.

Peut-on annuler une transaction de cryptomonnaie ?

En règle générale, les transactions de cryptomonnaies sont irréversibles, ce qui souligne l’importance de la vérification avant la confirmation.

Nous conseillons donc de vérifier plusieurs fois l’adresse du destinataireou d’envoyer un petit montant pour être sûr du destinataire. Les adresses ressemblent souvent à cela : 0x308B1583d8eE4FAF4907f9e347f66EFCFF7e2E7A (l’équivalent d’un IBAN mais en crypto).

Cela comporte effectivement des risques d’être sa propre banque ! Il est donc crucial d’être vigilant et de prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires pour protéger vos fonds lors de vos transactions en cryptomonnaies.

NFT

Les NFT captivent le monde avec leur capacité à représenter la propriété unique d’actifs numériques. Vous vous demandez ce qui rend ces tokens si spéciaux et comment ils fonctionnent ? Notre FAQ répond à toutes vos questions sur les NFT, de leur utilisation dans l’art numérique à leur impact sur les industries créatives.

Introduction aux NFTs

Découvrez les bases des NFTs (Tokens Non Fongibles), leur fonctionnement et leur utilité dans le domaine de la blockchain.

Qu'est-ce qu'un NFT ?

Un NFT, ou jeton non-fongible, est une entité unique et indivisible sur une blockchain, garantissant la propriété exclusive d’un actif, qu’il soit numérique, artistique ou physique. Chaque NFT est distinct et peut être traçable sur la blockchain, assurant ainsi l’authenticité et la rareté de l’actif qu’il représente.

Fonctionnement et utilisation :

Un NFT agit comme un titre de propriété numérique pour une variété d’actifs, notamment :

  • Illustrations
  • Fichiers numériques
  • Contrats
  • Musique
  • Image de profil
  • Carte de membre
  • Places de concerts
  • Fractions d’œuvres d’art
  • Parties de films

Les possibilités d’utilisation des NFT sont très variées. L’aspect crucial des NFT est qu’ils confèrent une propriété unique à un objet numérique qui, autrefois, était facilement copiable à l’infini (par exemple, en copiant et collant un fichier). Cela signifie que chaque NFT est unique et authentifié sur la blockchain, ce qui assure à son détenteur la propriété exclusive de l’actif représenté.

Les NFT révolutionnent la façon dont nous percevons et échangeons les titres de  propriété des actifs numériques, en offrant une solution sécurisée, transparente et vérifiable pour la propriété et la transaction d’actifs uniques et indivisibles sur la blockchain.

Quels types d'actifs peuvent être représentés par des NFTs ?

Les NFTs peuvent représenter une vaste gamme d’actifs, notamment des œuvres d’art numériques, des tweets, des vidéos, des propriétés virtuelles, des articles de jeu vidéo, des actions, des contrats, et bien d’autres encore.

La diversité des actifs tokenisables fait des NFTs un moyen? polyvalent de représenter la propriété numérique.

Pourquoi les NFTs sont-ils chers ?

La valeur des NFT dépend de plusieurs facteurs clés :

Rareté

Plus un NFT est rare, plus sa valeur tend à être élevée. La rareté peut être déterminée par des caractéristiques uniques associées au NFT, telles que des éditions limitées ou des attributs spéciaux.

    Demande

    La demande des acheteurs pour un NFT particulier influence directement sa valeur. Les NFT associés à des artistes renommés ou à des projets populaires peuvent susciter un intérêt accru et donc avoir une valeur plus élevée.

      Notoriété de l’artiste ou qualité du projet

      La réputation de l’artiste derrière le NFT ou la qualité du projet auquel il est associé peuvent également influencer sa valeur. Les NFT créés par des artistes établis ou dans le cadre de projets bien conçus ont souvent une valeur plus élevée.

        Certains NFT offrent des avantages spéciaux qui peuvent augmenter leur valeur

        • Droits exclusifs : Certains NFT sont associés à des droits exclusifs, tels que l’accès à des événements spéciaux, des expériences uniques, ou même des rencontres avec l’artiste.
        • Avantages financiers (assimilés à des dividendes) : Certains NFT offrent carrément des avantages financiers, comme des cadeaux, des airdrops (distribution gratuite de crypto-actifs), des bébés NFT ou même des revenus sporadiques (dividendes).

        En ce qui concerne la perception de ces NFT artistique, il existe différentes perspectives :

        Certains voient les NFT comme des investissements dans des œuvres d’art numériques, les considérant comme des expressions uniques de la créativité artistique.

        Et puis d’autres le voient comme un marché spéculatif : D’autres considèrent les NFT comme un marché spéculatif, où les valeurs fluctuent en fonction de la spéculation et de la demande, sans nécessairement être liées à la valeur intrinsèque de l’art ou du projet.

        En fin de compte, la valeur des NFT est subjective et peut varier en fonction des perceptions individuelles, de la rareté, de la demande et d’autres facteurs influents.

        Les NFTs sont-ils soumis à des droits d'auteur ?

        Concernant les droits d’auteur des NFTs :

        Certains NFTs sont soumis à des droits d’auteur et à la propriété intellectuelle, tandis que d’autres ne le sont pas. Il est donc essentiel de comprendre les implications légales avant de créer ou d’acheter des NFTs.

        Respect des droits d’auteur

        Pour certaines œuvres, la création et la vente d’actifs numériques sous forme de NFTs doivent respecter les droits d’auteur associés à l’œuvre si l’auteur ou les créateurs le décident. 

        Par exemple, les créateurs de CryptoPunks (YugaLabs) ont maintenu le plein pouvoir sur leurs créations et ont même poursuivi en justice certains détenteurs (holdleurs) pour violation de droits d’auteur. Cela a entraîné des tensions entre les détenteurs de ces NFTs et les créateurs.

        Propriété intellectuelle transférée

        Cependant, dans certains cas, les créateurs de collections de NFTs, comme le Bored Ape Yacht Club, ont choisi de transférer intégralement la propriété intellectuelle à leurs détenteurs. Cela signifie que si vous possédez le NFT, vous avez le droit de réutiliser l’image de l’œuvre à votre guise, sans violer les droits d’auteur.

        Il est donc crucial pour les créateurs et les acheteurs de NFTs de comprendre les conditions et les droits associés à chaque œuvre ou collection de NFTs avant de s’engager dans des transactions. Cela permet d’éviter les litiges juridiques et de garantir le respect des droits d’auteur et de la propriété intellectuelle. 

        Il s’agit aussi d’une évolution de notre manière de percevoir les propriétés numériques qui doivent encore évoluer dans notre outillage juridique qui n’est pas encore à jour. Et qui sera sûrement légiféré dans les années suivantes.

        Investissement dans les NTFs

        Explorez les différentes méthodes et stratégies pour investir dans les NFTs et tirer profit de ce marché en pleine expansion.

        NFT, comment en créer ?

        Pour créer un NFT, voici les étapes à suivre :

        Utiliser des plateformes de création de NFT

        Des sites comme Mintable, Rarible, ou même des plateformes d’art numérique comme SuperRare, offrent des outils pour créer et vendre des NFT. Cependant, il est important de noter que SuperRare peut être sélectif dans le choix des artistes acceptés, privilégiant ceux qui ont déjà une cote artistique établie.

        Processus guidé

        Toutes les plateformes te guideront tout au long du processus de création de ton NFT, depuis la sélection de l’œuvre à tokeniser jusqu’à la définition des paramètres de vente. Même si cela peut sembler complexe au début, les plateformes fournissent généralement des instructions claires pour faciliter le processus.

        Sociétés d’éditions de NFT

        Il existe également des sociétés d’éditions de NFT, comme Witloof.art à Liège ainsi que d’autres sociétés qui sont listées dans l’annuaire des sociétés de notre site. Elles offrent des services pour créer et éditer des NFT moyennant des frais de service. Ces sociétés peuvent fournir une assistance supplémentaire et des conseils professionnels.

          La création de NFT peut sembler intimidante au début, il existe de nombreuses ressources et plateformes disponibles pour t’aider à naviguer dans ce processus. Que tu choisisses de le faire toi-même sur des plateformes en ligne ou de faire appel à des sociétés d’éditions spécialisées, l’important est de comprendre les tenants et aboutissants du processus pour créer des NFT de qualité.

          NFT, où les acheter ?

          Les NFT sont disponibles sur plusieurs plateformes dédiées telles que :

          Il est important de choisir la plateforme qui correspond le mieux à tes besoins et à tes préférences personnelles. Chaque plateforme peut avoir ses propres caractéristiques, avantages et inconvénients, alors prends le temps de les explorer pour trouver celle qui te convient le mieux.

          Garde à l’esprit que le marché des NFT est considéré comme une niche à l’intérieur d’une niche. Cela signifie qu’il s’agit d’un marché relativement restreint même au sein de la communauté des cryptomonnaies. Voici quelques points à garder à l’esprit :

          • Risques importants : Investir dans le domaine des NFT comporte des risques importants. La valeur des NFT peut être volatile et fluctuer rapidement, ce qui peut entraîner des pertes financières importantes.
          • Complexité du marché : Comprendre tous les aspects du marché des NFT peut être très compliqué. Il est essentiel de faire des recherches approfondies et de comprendre les tenants et aboutissants avant de s’engager dans ce domaine.

          Possibilité de pertes financières : Beaucoup de personnes ont perdu de l’argent en investissant dans les NFT, soit en raison de fluctuations du marché, soit en raison de pratiques frauduleuses ou d’arnaques. Il est donc crucial d’être prudent et de ne pas investir plus que ce que tu peux te permettre de perdre.

          NFT, comment vendre ?

          Utiliser des plateformes spécialisées

          Des sites comme OpenSea, Rarible, ou Mintable sont conçus spécifiquement pour acheter et vendre des NFT. Ces plateformes fournissent un marché où les acheteurs et les vendeurs se rencontrent. Pour cela, tu auras besoin d’un portefeuille de crypto-monnaie compatible pour effectuer les transactions.

          Marchander directement avec une autre personne

          Tu peux également négocier et vendre ton NFT directement à une autre personne qui est également intéressée par les NFT et possède un compte sur une plateforme. Cependant, il est important de noter que cette méthode peut être risquée car elle peut conduire à des arnaques. Il est donc recommandé de faire preuve de prudence lors de ce type de transactions.

          Connaître son marché avant de se lancer dessus

          La plupart des artistes web3 se sont fait connaître sur les réseaux et ont déjà une grosse base de fan crypto avant d’entrer sur ce marché ! Tu peux avoir une fanbase crypto et ne pas avoir de fan base de collectionneur physique et vice-versa. 

          Faire appel à des spécialistes de revente ou d’édition de NFT

          Si tu possèdes des NFT de grande valeur, tu peux faire appel à des spécialistes de la revente de NFT. Ces professionnels sont familiarisés avec le marché des NFT et peuvent t’aider à trouver des acheteurs potentiels pour tes NFT. En général si tu es dans ce cas, c’est pcq tu t’y connais déjà dans le marché des NFTs

          N’oublie pas de prendre en compte les frais de transaction et les aspects de sécurité lors de la vente de tes NFT.

          NFT, comment investir ?

           Investir dans des NFT peut se faire de différentes manières :

          Rechercher des projets prometteurs et des artistes émergents

          Tu peux explorer le monde des NFT en recherchant des projets innovants ou des artistes émergents dont le travail semble prometteur. Les NFT offrent une plateforme unique pour soutenir et investir dans des talents en devenir. Mais elle a été gangrené par beaucoup de projets qui promettent beaucoup mais qui ne valent pas grand chose.

          Acquérir des NFT établis sur des marchés comme OpenSea

          Les marchés établis comme OpenSea proposent une large sélection de NFT, allant des œuvres d’art numériques aux objets de collection virtuels. En investissant dans des NFT déjà établis, tu peux participer à un marché actif et diversifié.

          Acheter des œuvres numériques en marché primaire

          C’est souvent là qu’on se fait les meilleurs plans ! On appelle ça dans le web3, le moment du “Mint”, c’est à dire la création du NFT génèse qui ensuite peut se revendre en marché secondaire (Opensea, Magic eden, etc…) 

          Il est important de noter que le marché des NFT est extrêmement volatile et peut être sujet à des fluctuations importantes. Nous recommandons donc une approche prudente et informée lors de l’investissement dans les NFT. Voici quelques points à garder à l’esprit :

          • Vigilance et recherche : Il est crucial de rester vigilant et de faire des recherches approfondies avant d’investir dans des NFT. Assure-toi de comprendre le projet ou l’artiste derrière le NFT, ainsi que les tendances du marché.
          • Prudence face à la volatilité : Le marché des NFT peut être très volatil, ce qui signifie que les valeurs peuvent fluctuer rapidement et de manière significative. Il est donc important de ne pas investir plus que ce que tu peux te permettre de perdre.
          • Attention aux risques : Il est important de se rappeler qu’investir dans les NFT comporte des risques, tout comme tout autre type d’investissement. Il n’y a pas de garantie de rendement et il est possible de perdre de l’argent.

          Les NFT offrent des opportunités d’investissement passionnantes, il est essentiel d’adopter une approche réfléchie et informée, en tenant compte des risques associés à ce marché en évolution rapide. 

          C’est un marché de niche dans la niche crypto que nous ne conseillons pas aux débutants ! Nous pouvons faire l’analogie entre le marché de l’art avec les finances traditionnels vs les NFT avec la finance décentralisé.

          Stockage des NFTs

          Apprenez comment stocker et sécuriser vos NFTs de manière efficace pour prévenir tout risque de perte ou de vol.

          Où stocker ses NFTs ?

          Stocker tes NFT de manière sécurisée est essentiel. Voici quelques options :

          Portefeuille logiciel (hotwallet) compatible avec la blockchain

          Tu peux utiliser des portefeuilles logiciels compatibles avec la blockchain sur laquelle tes NFT sont basés. Par exemple, pour les NFT Ethereum, des options comme MetaMask ou Rabby (recommandé) sont disponibles. Pour Solana, tu pourrais utiliser Phantom, etc. Assure-toi de choisir un portefeuille compatible avec la blockchain de tes NFT.

            Sauvegarde de tes clés privées

            Lorsque tu crées un nouveau portefeuille logiciel, il est crucial de sauvegarder tes clés privées. Ces clés sont essentielles pour accéder et gérer tes NFT. Garde-les en lieu sûr et ne les partage avec personne. En cas de perte de tes clés privées, tu risques de perdre l’accès à tes cryptos & tes NFT de manière permanente.

              Stockage dans un portefeuille matériel (coldwallet)

              Une autre option est de stocker tes NFT dans un portefeuille materiel, tel que Ledger, Trezor, Satochip, Ngrave, etc. Ces dispositifs offrent une sécurité supplémentaire en isolant les clés privées des NFT et en les protégeant contre les menaces en ligne telles que les piratages ou les logiciels malveillants.

                Comment protéger ses NFTs contre le vol ?

                Pour protéger ses NFTs contre le vol, il est recommandé de les stocker dans des portefeuilles matériels (Ledger, Trezor, Ngrave, Satochip) ! 

                Éviter de partager des informations de compte sensibles et utiliser des mesures de sécurité robustes contribue également à assurer la sécurité des actifs numériques.

                Ressources

                Trouvez des outils et des références pour approfondir votre compréhension des NFTs et rester informé sur les dernières tendances et développements.

                NFT market :

                Célèbre Collection de NFT :

                NFT gallery / Auction :

                Media :

                Event :

                Forum Discord :

                Comment fonctionne la technologie blockchain ?

                La blockchain est une technologie de registre distribué qui enregistre les transactions de manière transparente et immuable, assurant ainsi la sécurité et la décentralisation.

                C’est comme un cahier magique partagé par tout le monde. Quand quelqu’un fait quelque chose d’important, comme acheter quelque chose en utilisant de l’argent, ils écrivent ça dans le cahier. Ce qui est cool, c’est que tout le monde peut voir ce qui est écrit, et une fois que c’est là, ça ne peut pas être effacé. Donc, c’est super sécurisé ! Et au lieu d’avoir une seule personne qui contrôle le cahier, tout le monde le partage, ce qui le rend très équitable et spécial.

                –> –> Voir la question « Comment la bitcoin fonctionne”

                Investissement et trading de cryptomonnaie

                Explorez les différentes façons d’investir dans les cryptomonnaies à long terme et de faire du trading à court terme.

                Pourquoi la crypto chute, baisse ou monte ?

                C’est juste une question d’offre et de demande, une loi fondamentale du marché. Nous vous invitons à lire l’article de Pourleco sur qui traite de ce sujet. 

                Cet effet est également observé dans d’autres marchés tels que celui de l’art, des voitures de collection, le marché des sneakers, et bien d’autres encore. 

                Plus les gens sont intéressés par un objet ou une action limitée, plus son prix augmente. En revanche, si la demande diminue, le prix de cet actif a tendance à baisser. Cette dynamique s’applique également aux cryptomonnaies.

                Crypto ou Binance ?

                Ce sont deux choses différentes mais qui sont liées :

                • Crypto est l’abréviation de cryptomonnaie.
                • Binance est une plateforme centralisée de crypto-monnaie / bourse de cryptomonnaie.

                Comment évaluer la valeur d'une crypto-monnaie ?

                La valeur d’une cryptomonnaie peut être évaluée en tenant compte de divers facteurs tels que la technologie sous-jacente, l’équipe de développement, l’adoption du marché et d’autres éléments.

                Il est recommandé de mener ses propres recherches en lisant le livre blanc (whitepaper) du projet et en étudiant sa viabilité et sa cohérence. Vous pouvez également regarder des vidéos d’influenceurs, ou de créateurs de contenus mais alors vous aurez parfois des infos subjectives.

                Cependant, il est important de noter que parfois, les investisseurs ne prennent rien en compte et préfèrent spéculer sur le prix d’une cryptomonnaie, comme c’est le cas avec les « memes coins ». Ces cryptomonnaies reposent souvent principalement sur du marketing et des influenceurs, sans véritable fondement solide. 

                Nous ne vous conseillons pas mais vous pouvez investir  dans les « memes coins » tels que DOGE, SHIBA, FLOKI, PEPE, etc. mais cela à vos risques et périls. Il est crucial de faire preuve de prudence et de rechercher des projets avec des bases solides et un potentiel de croissance à long terme.

                Crypto, comment investir ?

                Choisir une plateforme d’échange fiable et sécurisée

                Optez pour une CEX (Central Exchange) réputée pour leur fiabilité et leur sécurité (la plupart investisse dans leur cybersécurité). Parmi les plus connues, on retrouve des plateformes telles que :

                Vérifier votre identité (KYC)

                Avant de commencer à trader, vous devrez souvent vérifier votre identité conformément aux exigences de la plateforme. Ce processus, appelé KYC (Know Your Customer), est une mesure de sécurité visant à prévenir le blanchiment d’argent.

                Déposer de l’argent

                Déposez des fonds sur votre compte de trading par virement bancaire, qui est généralement une option peu coûteuse, ou par carte de crédit, bien que cela entraîne souvent des frais plus élevés. Pex : Crypto.com et d’autres ont souvent un compte IBAN estonien, Lithuanien. (Binance est maintenant connecté avec l’app belfius)

                Échanger des euros contre des cryptomonnaies et vice versa

                Une fois que vos fonds sont sur la plateforme, vous pouvez les échanger contre des cryptomonnaies disponibles. Assurez-vous de respecter les lois fiscales de votre pays, comme celles en vigueur en Belgique, et gérez vos investissements de manière responsable.

                Protéger vos crypto-actifs

                Normalement, vous pouvez laisser vos actifs sur les plateformes. Surtout si ce sont des grosses plateformes qui ont investi dans leur cybersécurité. Mais il existe tjs une possibilité de hack ou de société en faillite !

                Nous conseillons donc à nos lecteurs d’utilisez un portefeuille matériel (appelé cold wallet) tel que Ledger pour stocker vos actifs en dehors de la plateforme d’échange. Cela ajoute une couche supplémentaire de sécurité en cas de piratage ou de problème avec la plateforme. Ceci vous permet d’être votre propre banque mais cela inclus des risques d’être sa propre banque  !  

                Crypto, laquelle acheter ?

                Vous pouvez consulter des sites comme coinmarketcap.com et coingecko.com pour obtenir une vue d’ensemble du marché. Vous pouvez également jeter un œil au top 2 des cryptomonnaies les plus populaires : le Bitcoin et Ethereum

                • Il existe littéralement des milliers d’autres cryptomonnaies, chacune avec ses propres avantages et inconvénients, ainsi que des technologies et des cas d’utilisation différents. Il est essentiel de comprendre que les investissements dans ce domaine peuvent offrir des rendements élevés mais comportent également des risques considérables. Certaines peuvent augmenter de façon exponentielle (x100) tandis que d’autres peuvent carrément se crasher (x0)

                Par conséquent, investir dans des actifs de qualité est crucial pour minimiser les pertes potentielles.

                On conseille souvent aux investisseurs de « DYOR » (Do Your Own Research), ce qui signifie que vous devez mener vos propres recherches avant de prendre des décisions d’investissement. Évitez de suivre aveuglément les conseils d’influenceurs ou les recommandations populaires, car chaque investisseur a des objectifs et des tolérances aux risques différents. Prenez le temps de comprendre les fondamentaux de chaque cryptomonnaie et évaluez attentivement ses perspectives de croissance et ses risques potentiels avant de prendre une décision d’investissement.

                Sécurité Web3

                La sécurité est primordiale dans le monde en constante évolution de la Web3. Curieux de savoir comment protéger vos données et vos transactions sur les plateformes décentralisées ? Notre FAQ explore les meilleures pratiques de sécurité pour naviguer en toute confiance dans l’univers Web3.

                Arnaques dans le domaine de la crypto

                 Pour éviter les arnaques dans le domaine des cryptos, il est essentiel de mener une recherche approfondie sur les projets avant d’investir et de s’appuyer sur des sources d’information fiables, ou vous pouvez nous téléphoner !

                Lorsque vous interagissez avec le Web3 et les dApps, vous êtes beaucoup plus susceptibles de vous faire arnaquer. C’est pour cela que nous avons crée une liste des 9 arnaques communes pour vous aider à les reconnaitre.

                La sécurité des sites web utilisés pour les transactions doit être vérifiée, et il est impératif de garder ses clés privées confidentielles. La vérification attentive des adresses lors des transferts de fonds et la prudence envers les offres trop alléchantes sont également essentielles.

                Confirmer l’authenticité des partenariats, exercer une vigilance accrue sur les réseaux sociaux, opter pour des portefeuilles fiables, et rester éduqué sur les risques en évolution constante sont des pratiques cruciales pour une navigation sûre dans l’écosystème des cryptos.

                Pour l’instant, nous vous conseillons donc de laisser vos cryptos sur une plateforme ! Selon nous, vous êtes moins exposés à des risques. Ou vous pouvez aussi simplement le mettre dans votre portefeuille materiel (cold wallet).

                On note souvent des arnaques :

                • par email
                • par draineur (fausse page qui vole toutes vos cryptos)
                • par du hacking social (des arnaqueurs qui se font passer pour des plateformes), ou soit des personnes qui vous demandent vos passphrases…
                • Par message privé
                • par envoi de PDF

                Bref, il faut faire attention sur tous les fronts.

                Le meilleur anti-arnaque reste votre intelligence!

                Les 9 Arnaques Communes en Web3

                Grace au post de Slorg sur Twitter @Slorgoftheslug nous avons édité et traduit cette page de la FAQ pour aider la communauté à s’y retrouver ! Nous avons classé par ordre d’importance sur ce qui pourrait vous arriver selon nous.

                1. Site imité / site “mimic”

                Des plateformes web d’échange de cryptomonnaie (voir meme de staking ou même d’airdrop) comme Jupiter ou Uniswap sont imités, puis promus sur les réseaux sociaux ou annoncés dans les résultats des moteurs de recherche. Lorsque vous voulez faire une transaction sur ces plateformes imitées, tout se passe normalement jusqu’à ce que vous approuviez la transaction.

                Une fois approuvée, en anticipant qu’elle échangera ou staker vos jetons , ils videront votre portefeuille…

                Bref, vérifier l’adresse URL et soyez sûr du lien ou demander à votre ami si c’est bien le bon !

                2. Fausses publicités sur Twitter

                D’après une analyse réalisée en janvier 2024, 96 % des publicités NFT sur Twitter sont des liens draineurs.

                On ne sait pas si Elon Musk a déjà purgé le site, mais une chose est sûre : ça ne vaut jamais la peine de cliquer sur une publicité NFT sur Twitter!

                Exemple en image :

                Les deux liens sont des scams et même le nom du twitter est différent du véritable. Parfois ce sont des commentaires directement du compte twitter officiel..

                On remarque que les arnaqueurs ont utilisés la même charte graphique pour leurrer les yeux des victimes !

                Le compte veritable :

                3. L’arnaque à l’offre d’emploi

                Ils travaillent généralement au sein de groupes qui fonctionnent de manière aussi complexe que des centres d’appels et s’adressent à des personnes très éloignées. Une fois qu’ils ont gagné votre confiance et que vous êtes impatient de travailler avec eux, ils vous envoient des logiciels malveillants à télécharger.

                On en parle ici mais c’est l’équivalent des arnaques pour les vieilles personnes ou les personnes manquent d’affection qui se se font tout autant berner !

                C’est l’une des escroqueries les plus populaires et les plus dévastatrices qui existent.

                Cela compromet non seulement vos portefeuilles, mais également toutes les informations sensibles que vous pourriez avoir sur votre PC. Qui sait comment ils utiliseront ces informations à l’avenir….

                4. Adresse crypto imité « mimic »

                Bien que celui-ci soit simple, il a déjà permis de dérober des dizaines de millions de dollars. Un attaquant crée d’abord un portefeuille qui ressemble à ceux avec lesquels l’utilisateur interagit. Ensuite, ils trompent l’utilisateur en lui faisant croire que c’est celui avec lequel il a l’intention d’interagir en lui envoyant de petites sommes. Souvent, le début et la fin semblent très similaires, ce qui rend difficile la distinction pour quelqu’un qui n’y prête pas attention.

                Et ensuite rebelotte, vous envoyez à la mauvaise personne en pensant que c’est la bonne adresse…

                5. Arnaque journalistique

                Cela existe en 2 , mais cela commence de la même manière. Un journaliste réputé vous demande la permission d’écrire un article sur vous ou sur une entreprise dont vous faites partie.

                Dans la première approche, ils vous envoient un lien calendaire qui autorise le contrôle de votre Twitter.

                Dans le deuxième approche, ils vous envoient un fichier malveillant qui, selon eux, est nécessaire à leur logiciel de chat vidéo. Ceci est similaire à « l’arnaque aux offres d’emploi » où ils sont capables de pirater le contenu de l’ensemble de votre PC.

                6. Arnaque aux extensions Chrome

                Un escroc payera souvent des influenceurs pour diffuser une extension de navigateur bombardée de « bonnes critiques ». Une fois téléchargée, elle vole les cookies des sites que vous visitez, permettant aux pirates de contourner les mots de passe et 2fa dans certains cas.

                Grosso-modo, la personne tweet sur le fait qu’il a fait des gains de productivité énorme grâce à une extension chrome et il donne un lien d’un extension malveillante.

                7. Phishing par Telegram

                Étant donné que la majorité des activités communications se déroulent au sein de Telegram (sur discord et twitter aussi), elles regorgent souvent de arnaqueurs Il en existe de nombreux types, mais ils vous obligent tous à saisir des informations sensibles dans quelque chose qui semble légitime.

                Comme d’autres types d’escroqueries, celle-ci exploite l’ingénierie sociale pour vous amener à baisser la garde. Que ce soit en imitant des personnes ou des sites Web légitimes, plus ils peuvent paraître réalistes, plus leurs chances sont grandes.

                Les escrocs aiment bien d’abord discuter avec vous pour gagner en confiance avec vous et ensuite il vous demande d’installer des programmes malveillants!

                8. L’arnaque à la vérification Discord

                Elle se présente sous différentes formes, mais l’enjeu est toujours le même : vous amener à rejoindre un serveur Discord où vous devez utiliser leur système de vérification.

                Une fois sur le site de vérification, il vous est demandé de vous connecter avec votre Discord ou de scanner un code QR, ce qui compromet votre compte. Ils peuvent désormais se faire passer pour vous et faire des ravages auprès de vos amis, ou déposer des liens sur tous les serveurs pour lesquels vous disposez d’une autorisation.

                Méthodologie :

                1. Une personne vous envoie un message privé (MP ou DM) disant qu’elle est intéressée par la rédaction d’un article sur votre projet.
                2. Vous envoie sur un serveur discord d’apparence légitime.
                3. Il y a un lien d’hameçonnage qui se fait passer pour un robot de vérification. Ils m’ont amené à l’étape 3, avec lien suspect se terminant par .re ou qui est proche de l’écriture du lien du website de base.

                9. Faux Bonkbot

                Bonkbot est un service commercial populaire sur Telegram, et les arnaqueurs exploitent cette popularité pour trouver des victimes. Ils créent de faux Bonkbots afin de vous amener à déposer des fonds comme vous le feriez avec le vrai.

                À l’instant où vous confirmez la transaction, il est déjà trop tard.

                Alors, que pouvez-vous faire pour éviter une catastrophe ?

                • Ayez un portefeuille matériel (Ledger, Trezor, etc…).
                • Vérifiez toujours chaque lien.
                • Soyez légèrement méfiant.
                • Ne téléchargez jamais des éléments provenant d’étrangers.

                Il suffit d’un mauvais geste pour tout perdre et il y a des milliers et des milliers de victimes qui peuvent vous raconter comment cela s’est produit. Rappelez-vous surtout : à mesure que l’espace évolue, les tentatives d’escroquerie deviennent également plus sophistiquées. Restez toujours vigilant.

                Qu'est ce qu'une clé privée et une clé publique ?

                Clé Privée

                Une clé privée est une suite de caractères alphanumériques générée de manière aléatoire, constituant l’élément essentiel pour accéder et contrôler les fonds d’un portefeuille de cryptomonnaie. Elle doit rester secrète et confidentielle. La clé privée est utilisée pour signer les transactions, déverrouiller les fonds et prouver la propriété d’une adresse de portefeuille.

                La seedphrase

                Une seedphrase, ou phrase de récupération, est une série de mots aléatoires qui servent de sauvegarde pour accéder à votre portefeuille de cryptomonnaie. Cette phrase est généralement composée de 12 à 24 mots dans un ordre spécifique et est générée lors de la création d’un nouveau portefeuille. La seedphrase est essentielle car elle peut être utilisée pour restaurer l’accès à votre portefeuille en cas de perte de votre appareil ou de panne. Il est crucial de garder cette phrase en sécurité et de ne jamais la partager avec quiconque.

                Clé Publique

                Une clé publique est dérivée de la clé privée à l’aide d’algorithmes cryptographiques. Contrairement à la clé privée, la clé publique est partagée avec d’autres utilisateurs. Elle sert d’adresse pour recevoir des fonds. Les fonds peuvent être transférés vers cette adresse, mais pour les dépenser, la clé privée correspondante doit être utilisée pour signer la transaction.

                Différence portefeuille logiciel & matériel

                Hot Wallet(Portefeuille logiciel)

                Un hot wallet est un portefeuille logiciel toujours connecté à Internet, utilisé pour stocker des cryptomonnaies de manière pratique, permettant des transactions rapides et un accès facile aux fonds. 

                Cependant, les hot wallets sont plus vulnérables aux cyberattaques car ils sont constamment connectés à Internet. Bien qu’ils offrent une accessibilité rapide, leur sécurité dépend de la sécurité du dispositif sur lequel ils sont installés.

                Cold Wallet (Portefeuille materiel)

                Un cold wallet est un portefeuille materiel conçu pour stocker des cryptomonnaies en toute sécurité car il n’est pas toujours connecté à Internet.

                 Les cold wallets sont généralement des dispositifs matériels, comme des portefeuilles physiques ou des clés USB. 

                Grâce à leur absence de connexion Internet, les cold wallets offrent une sécurité renforcée contre les cybermenaces. Les clés privées y sont stockées hors ligne, réduisant ainsi considérablement le risque d’accès non autorisé par des hackers.

                Installation du portefeuille logiciel

                Apprenez comment installer et configurer un portefeuille logiciel pour stocker vos cryptomonnaies de manière sécurisée sur votre appareil.

                Qu’est-ce qu’un whitepaper (livre blanc) ?

                Un WhitePaper en crypto, souvent appelé livre blanc en français, est un document technique décrivant de manière détaillée le projet, la technologie, les objectifs et la vision d’une nouvelle crypto-monnaie ou d’un projet blockchain.

                “Il sert de documentation fondamentale, fournissant aux investisseurs et aux développeurs une compréhension approfondie de la proposition de valeur du projet, de son fonctionnement technique, et des aspects clés qui le distinguent.” quotation 

                Les whitepapers sont généralement publiés avant le lancement d’une nouvelle crypto ou d’une ICO (Initial Coin Offering), permettant aux parties intéressées d’évaluer la crédibilité et le potentiel du projet.

                Lien de 3 whitepaper: 

                Taxes & Fiscalité

                Les implications fiscales des cryptomonnaies et des transactions DeFi peuvent sembler complexes. Vous avez des questions sur la fiscalité des cryptos et sur la manière de rester en conformité avec les réglementations ? Notre FAQ démystifie les aspects fiscaux de l’écosystème des cryptomonnaies et de la finance décentralisée.

                Quand faut-il déclarer ?


                Aucun terrain d’entente n’a été trouvé à ce sujet entre les avocats fiscalistes et une société de comptabilité crypto…

                Référez-vous à notre réponse juste ici


                Cela pourrait être lors de la conversion en monnaies fiduciaires ou également lors de la conversion en stablecoins par exemple.

                Comment définir votre profil d’investisseur ?


                Définir le profil des investisseurs en crypto-monnaies est complexe. L’exposé a mis en évidence le fait que tous les investissements dans les cryptomonnaies ne sont pas spéculatifs.

                Les normes relatives au nombre de transactions par rapport aux intentions doivent être prises en considération lors de la définition du profil de l’investisseur.

                Les catégories d’investisseurs restent cependant les mêmes que pour les investissements traditionnels, mais la manière dont nous les définissons et les normalisons dans le monde décentralisé pourrait être différente et devrait être défendue par l’intention de l’investisseur.

                Déclaration des comptes enregistrés à l'étranger ?

                Le raisonnement principal a conclu que les personnes détenant des cryptomonnaies sur des bourses centralisées enregistrées à l’étranger ne sont pas tenues de déclarer ces comptes à la Banque national belge.

                Cependant, il reste essentiel pour les particuliers de suivre méticuleusement leurs transactions afin de justifier leurs intentions lors de la conversion des cryptocurrencies en monnaies fiduciaires.

                La réglementation de la crypto dans les pays

                Allemagne

                L’Allemagne a adopté une approche relativement favorable aux cryptomonnaies. En 2020, le gouvernement allemand a adopté une loi permettant aux banques allemandes de stocker et de négocier des cryptomonnaies, reconnaissant ainsi le statut légal des crypto-actifs. Les cryptomonnaies sont considérées comme des instruments financiers et sont régies par les autorités de surveillance financière du pays.

                Niveau taxe : En Allemagne, les gains en capital réalisés avec les cryptomonnaies sont généralement imposés après une période de possession d’au moins un an, ce qui permet une exonération partielle des impôts. Les gains réalisés avant cette période peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu.

                France

                La France a également pris des mesures pour réglementer le secteur des cryptomonnaies. En 2019, une ordonnance a été adoptée en France pour créer un cadre juridique pour les ICOs (Initial Coin Offerings) et les jetons numériques. Les prestataires de services liés aux cryptomonnaies, tels que les plateformes d’échange, sont soumis à une réglementation stricte et doivent obtenir une licence auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

                Niveau taxe : En France, les gains en capital liés aux cryptomonnaies sont imposés au titre de l’impôt sur le revenu. La taxation dépend de la durée de détention des actifs, avec une distinction entre les gains à court terme et à long terme. Les pertes peuvent également être déduites des gains.

                Luxembourg

                Le Luxembourg a adopté une approche pragmatique envers les cryptomonnaies et la technologie blockchain. Le pays a cherché à devenir un centre financier pour les entreprises liées à la blockchain et aux cryptomonnaies. Il offre un environnement réglementaire favorable aux entreprises travaillant dans le domaine des technologies financières, tout en veillant à la sécurité des investisseurs.

                Niveau taxe : Au Luxembourg, la fiscalité des cryptomonnaies est généralement alignée sur les principes fiscaux applicables à d’autres types d’actifs financiers. Les gains en capital peuvent être imposés en fonction de la durée de détention et du statut fiscal de l’individu ou de l’entreprise.

                Japon

                Le Japon a été l’un des premiers pays à réglementer les cryptomonnaies de manière formelle. En 2017, le gouvernement japonais a officiellement reconnu le Bitcoin comme une méthode de paiement légale. Les échanges de cryptomonnaies au Japon sont soumis à la surveillance de l’Autorité des services financiers (FSA). La réglementation vise à promouvoir le développement responsable des technologies blockchain tout en assurant la protection des consommateurs.

                Niveau taxe : Au Japon, les gains en capital provenant de transactions de cryptomonnaies peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu. Le Japon a une fiscalité spécifique pour les cryptomonnaies, avec des taux d’imposition variables en fonction du montant des gains.

                Salvador

                Le Salvador est devenu le premier pays à adopter le Bitcoin comme monnaie légale en septembre 2021. Le gouvernement salvadorien a mis en œuvre la loi Bitcoin, permettant aux citoyens de payer leurs impôts en Bitcoin et obligeant les commerçants à accepter la cryptomonnaie comme moyen de paiement. Cependant, cette décision a été sujette à des controverses et à des réactions mitigées au niveau national et international.

                Niveau taxe : Au Salvador, après l’adoption du Bitcoin comme monnaie légale, les gains en capital sur les transactions de Bitcoin ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu, conformément à la loi Bitcoin du pays.

                États-Unis

                Les États-Unis ont une approche complexe de la réglementation des cryptomonnaies. Les réglementations varient au niveau fédéral et étatique. La Securities and Exchange Commission (SEC) réglemente les offres de jetons et les activités liées aux valeurs mobilières, tandis que le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) supervise les aspects liés au blanchiment d’argent et à la conformité avec les règles KYC (Know Your Customer). Le cadre réglementaire aux États-Unis est en évolution constante, et il y a des discussions en cours pour clarifier et renforcer la réglementation dans ce domaine.

                Niveau taxe : Aux États-Unis, les gains en capital liés aux cryptomonnaies sont généralement imposés. La réglementation fiscale varie en fonction de la nature des transactions, que ce soit des ventes, des échanges ou des mines de cryptomonnaies. La réglementation fiscale aux États-Unis peut être complexe, et il est recommandé de consulter un professionnel fiscal pour obtenir des conseils spécifiques.

                 Sources :

                Comment les cryptos sont-elles réglementées en Belgique ?

                En Belgique, les particuliers considérés comme des investisseurs prudents (« Bon père de famille ») (qu’il s’agisse de personnes investissant peu ou de celles effectuant un nombre limité d’opérations) bénéficieront d’une exonération d’impôt sur les plus-values liées aux cryptomonnaies.

                En d’autres termes, si vous avez réalisé des bénéfices au cours de l’année, vous ne serez pas soumis à l’impôt, et vous n’aurez pas l’obligation de déclarer vos transactions.

                Voici quelques points-clés en plus :

                Impôts sur les gains en capital

                Les gains en capital réalisés par la vente de cryptomonnaies en Belgique ne sont généralement pas imposables comme pour les actions en bourse. La durée de détention des cryptomonnaies a une incidence sur le taux d’imposition. Les gains en capital à court terme ont plus de chance à un taux plus élevé que les gains à long terme.

                Exemple : Vous avez acheté un bitcoin en 2013 que vous avez gardé jusqu’en 2024 et que vous avez ensuite revendu à ce moment-là. Vous n’aurez pas de taxes dessus! Veillez à garder vos traces d’achats et de ventes de vos plateformes d’échanges de cryptomonnaies. Cela peut servir de preuve en cas de contrôle fiscal. C’est également pareil pour vos actions en bourse. Tout est une question de vos entrées et de sorties. En Belgique, le bon père de famille (le boursicoteur ou la personne qui ne fait pas beaucoup d’opérations) sera exonéré de l’impôt sur les cryptomonnaies ! Enfin seulement sur les plus-values. Concrètement, si vous avez réalisé des plus-values durant l’année, vous n’aurez pas d’impôt mais en plus vous n’avez pas à déclarer vos opérations. C’est pour cela que la Belgique est considérée par d’autres pays comme un paradis fiscal !

                Impôts sur le revenu

                Si les cryptomonnaies sont utilisées à des fins professionnelles ou commerciales, les gains peuvent être considérés comme des revenus imposables.

                Minage de cryptomonnaies

                Les revenus provenant du minage de cryptomonnaies peuvent être imposables en tant que revenus professionnels, en fonction de la nature et de l’ampleur de l’activité de minage. 

                Il vaut mieux aller voir un fiscaliste spécialisé, veuillez consulter : 

                Staking de cryptomonnaies

                Les revenus provenant du staking sont considérés plus ou moins comme des dividendes donc taxables.

                Airdrop de cryptomonnaies

                Les airdrops sont imposables s’il y a présence ou l’absence de contrepartie provenant du bénéficiaire. Ici, une série d’actions ou démarches préalables qui auraient été faites par le bénéficiaire alors évidemment c’est imposable mais dans le cas contraire, il n’est pas imposable. Ce qui reste une zone assez grise 

                Achat de produit avec des cryptos

                En Belgique, les transactions liées aux cryptomonnaies, telles que les achats de biens ou de services en utilisant des cryptomonnaies, peuvent être soumises à la TVA. Cependant, il existe des règles spécifiques, et la TVA ne s’applique pas nécessairement à toutes les transactions.

                Il est important de noter que les autorités fiscales belges ont publié des directives spécifiques sur la fiscalité des cryptomonnaies pour fournir des orientations aux contribuables. Comme les lois fiscales peuvent être sujettes à des changements, voici les sources :

                Les gains en cryptos sont-ils imposables en Belgique ?

                La réponse dépend de votre profil :

                Si vous êtes un professionnel, OUI ! (beaucoup de transactions, 1-2 fois par jour voire encore plus…)

                Si vous êtes un citoyen qui investit mensuellement ou qui boursicote, c’est NON ! (1-2 achats/revente par mois).

                Vous êtes considérés comme un investisseur prudent ! Si vous êtes capable de montrer que votre activité professionnelle n’est pas reliée de façon explicite aux domaines de la crypto (par exemple : vous êtes médecin, ou autre profession qui n’a rien à voir), vous serez exonéré de taxes.

                N’oubliez pas de garder également les tracks records d’achats et de vente qui constituera votre preuve.

                L’important est de bien justifier vos gains en capital. Et c’est la même chose avec vos actions en bourse!

                Voici un email officiel Minfin.fed.be qui pourra vous constituer un ruling.

                Et si vous avez encore des soucis et que vous voulez pas le faire tout seul, nous vous conseillons d’aller chez :

                Finance Décentralisé - DeFi

                Plongez dans le monde innovant de la finance décentralisée (DeFi) et découvrez comment elle transforme les services financiers traditionnels. Vous souhaitez comprendre les concepts clés de la DeFi et explorer ses possibilités ? Notre FAQ est votre guide essentiel pour naviguer dans ce nouvel horizon financier.

                Introduction à la DeFi

                Découvrez les bases de la Finance Décentralisée (DeFi), un écosystème financier basé sur la blockchain offrant des services traditionnels sans l’intermédiaire de tiers.

                Qu’est-ce que la finance décentralisée (DeFi) ?

                La finance décentralisée (DeFi) représente un écosystème de services financiers fonctionnant sur la blockchain, éliminant la nécessité d’intermédiaires traditionnels. Cette révolution repose sur la transparence et l’automatisation des transactions grâce à des smart contracts (logiciels autonomes), offrant des alternatives décentralisées aux services financiers conventionnels.

                Qu’est-ce qu’un contrat intelligent (smart contract) ?

                Un smart contract, ou contrat intelligent en français, est un programme informatique auto-exécutable conçu pour automatiser, faciliter ou mettre en œuvre des conditions contractuelles spécifiques dans un environnement décentralisé, généralement sur une blockchain.

                Ces contrats sont écrits en langage de programmation spécifique et sont enregistrés sur la blockchain, garantissant l’exécution automatique des termes du contrat dès que les conditions prédéfinies sont remplies. 

                Les smart contracts éliminent le besoin d’intermédiaires, réduisant ainsi les coûts et augmentant l’efficacité dans divers domaines tels que les transactions financières, les assurances, l’immobilier et d’autres secteurs où des accords automatisés peuvent être avantageux.

                En fait, la création d’Ethereum a donné naissance aux dApps pour Applications Décentralisés (qui sont eux mêmes des contrats intelligents. Il y a eu une très grosse prolifération d’outils à disposition des détenteurs de cryptomonnaies.

                Par exemple :  

                1. Des plateformes d’échanges décentralisés
                2. Des jeux décentralisés
                3. des NFTs
                4. des plateformes de prêt et d’emprunt décentralisés
                5. des plateformes de micro-services décentralisés
                6. En bref une multitude d’applications commencent à répliquer les plateformes que nous connaissons déjà comme Airbnb, Fiverr, etc.

                Fonctionnement de la DeFi

                Explorez le fonctionnement des protocoles DeFi, y compris les prêts, les emprunts, les échanges décentralisés et d’autres applications financières décentralisées.

                Comment fonctionnent les prêts et emprunts DeFi ?

                La finance décentralisée (DeFi) présente un processus de prêt qui contourne les banques et les intermédiaires traditionnels. Au lieu de cela, les prêts se réalisent directement entre pairs. La DeFi offre ainsi aux emprunteurs et aux prêteurs la possibilité de trouver une plateforme, de conclure un accord et de mettre en place un smart contract; Et voilà le prêt est mis en place

                Un avantage majeur réside dans le fait que les emprunteurs n’ont pas à vendre leurs cryptomonnaies pour obtenir des liquidités.

                 Par exemple, si vous possédez une maison que vous souhaitez conserver tout en acquérant une nouvelle, vous pourriez utiliser votre ancienne voiture comme garantie pour obtenir un prêt dans la DeFi afin d’acheter la nouvelle.

                 De même, grâce aux prêts DeFi, vous conservez vos cryptomonnaies tout en bénéficiant de conditions plus avantageuses que celles des prêts traditionnels.

                Cette approche élimine les barrières, accélérant les transactions tout en fournissant des rendements sur les fonds déposés.

                source : Ledger

                Qu’est-ce qu’une pool de liquidité ?

                Une pool de liquidité dans le contexte DeFi est un mécanisme où les utilisateurs mettent à disposition leurs cryptos pour faciliter les échanges sur des plateformes décentralisées, contribuant ainsi à la liquidité du marché décentralisé mais avant de pouvoir faire cela, il faut tout d’abord avoir un portefeuille logiciel . En retour, ils reçoivent des récompenses sous forme de frais (fees) ou de jetons (tokens) supplémentaires.

                En fait, ces pools de liquidité fonctionnent un peu comme des bureaux de change. C’est-à-dire que pour y participer, il faut avoir des cryptomonnaies dans les deux devises concernées. C’est pourquoi on parle de PAIR entre USDC/BTC, USDT/ETH ou autres exemples avec des SOL/USDC. Il faut donc avoir assez dans les deux devises pour pouvoir proposer de la liquidité pour les personnes qui effectuent des échanges dans les deux monnaies.

                Il existe bien sûr des acteurs centraux qu’on appelle des markets makers (bureaux de change officiel) et qui fournissent en millions ou voire en milliards les liquidités des pairs annoncés. Soit c’est des millions des personnes qui proposent un gros tas à échanger entre les deux parties soit ce sont des gros acteurs (étatiques ou non) qui ont beaucoup d’argent qui propose le gros tas d’argent. Les plateformes de trading (échange) se basent également sur ce principe.

                Et comme tout bureau de change, il se paye en frais d’échange entre les deux.

                Risques et sécurité dans la DeFi

                Apprenez à identifier et à gérer les risques associés à la DeFi, ainsi que les meilleures pratiques en matière de sécurité pour protéger vos actifs numériques dans cet environnement.

                Quels sont les risques associés à la DeFi ?

                La DeFi n’est pas sans risques. La volatilité des cryptos expose les utilisateurs à des fluctuations imprévisibles, les failles de sécurité peuvent conduire à des pertes importantes, et la qualité des contrats intelligents est cruciale pour éviter des erreurs potentielles.

                Nous vous déconseillons d’y toucher si vous n’avez pas assez de temps à consacrer dans la DeFi. C’est également l’endroit où il y a des pièges, des draineurs, du hacking social, du hacking sur votre hot wallet (portefeuille logiciel), bref c’est l’endroit où il faut être le plus vigilant et c’est là souvent beaucoup de personnes perdent leur cryptomonnaie. Cela dit il se peut que dans les prochaines années, les processus deviennent plus en plus sécuritaire !

                Comment choisir une plateforme DeFi fiable ?

                 Pour choisir une plateforme DeFi fiable, il est essentiel de vérifier la réputation du projet, de s’assurer de sa sécurité par le biais d’audits indépendants, et de comprendre la transparence du fonctionnement.

                Une évaluation minutieuse de ces facteurs est nécessaire pour minimiser les risques potentiels associés à la participation dans l’écosystème DeFi en constante évolution.

                Nous attendons encore des agences de notations concernant la DeFi voire même des institutions décentralisées qui puissent indiquer aux utilisateurs du Web3, le niveau de sérieux des plateformes décentralisées. Mais pour l’instant, c’est encore un petit peu la jungle mais il existe bien sûr des plateformes très réputées où il n’y a pas le moindre souci.

                Liste parmi les plus connus:

                1. Uniswap
                2. Jup.ag
                3. PancakeSwap
                4. Curve
                5. Osmosis
                6. TraderJoe

                Ressources

                Trouvez des outils, des guides et d’autres ressources pour approfondir votre compréhension de la DeFi et pour rester informé sur les développements récents dans ce domaine en évolution rapide.

                Les wallets :

                Les DEXs :

                Liquid Staking :

                Yield Farming :

                Lending & Borrowing :

                DeFi oracle :

                Forum Discord :

                Bitcoin comme monnaie nationale ?

                • Cela dépend dans quelle région du monde vous vous situez…
                • Au Japon, la monnaie numérique est déjà utilisée dans des magasins high-tech qui ressemblent à Mediamarkt, Coolblue, etc…
                • Au Salvador, le bitcoin est déjà reconnu comme monnaie nationale !
                • En Amérique du Sud, par exemple en Argentine et au Venezuela, l’inflation est devenue tellement importante que les citoyens utilisent des cryptomonnaies pour pouvoir payer les commerçants ! Cela démontre que lorsque l’économie d’un pays ne remplit pas ou ne peut plus jouer son rôle, il faut trouver des moyens alternatifs.
                • En Europe comme en Amérique du Nord, on considère les cryptomonnaies comme des investissements à risque en raison de leur volatilité. Cependant, il est clair que ces actifs commencent à séduire la population européenne et belge (+ de 500.000 Belges possèdent au moins une cryptomonnaie et 6.5 millions en france source ADAN ).
                • En Asie, elles commencent à être des actifs privilégiés, mais dans les pays sous-développés, la population au seuil de pauvreté n’y a pas encore accès.
                • En Afrique, quelques pays comme le Nigéria

                Introduction aux NFTs

                Découvrez les bases des NFTs (Tokens Non Fongibles), leur fonctionnement et leur utilité dans le domaine de la blockchain.

                Qu'est-ce qu'un NFT ?

                Un NFT, ou jeton non-fongible, est une entité unique et indivisible sur une blockchain, garantissant la propriété exclusive d’un actif, qu’il soit numérique, artistique ou physique. Chaque NFT est distinct et peut être traçable sur la blockchain, assurant ainsi l’authenticité et la rareté de l’actif qu’il représente.

                Fonctionnement et utilisation :

                Un NFT agit comme un titre de propriété numérique pour une variété d’actifs, notamment :

                • Illustrations
                • Fichiers numériques
                • Contrats
                • Musique
                • Image de profil
                • Carte de membre
                • Places de concerts
                • Fractions d’œuvres d’art
                • Parties de films

                Les possibilités d’utilisation des NFT sont très variées. L’aspect crucial des NFT est qu’ils confèrent une propriété unique à un objet numérique qui, autrefois, était facilement copiable à l’infini (par exemple, en copiant et collant un fichier). Cela signifie que chaque NFT est unique et authentifié sur la blockchain, ce qui assure à son détenteur la propriété exclusive de l’actif représenté.

                Les NFT révolutionnent la façon dont nous percevons et échangeons les titres de  propriété des actifs numériques, en offrant une solution sécurisée, transparente et vérifiable pour la propriété et la transaction d’actifs uniques et indivisibles sur la blockchain.

                Quels types d'actifs peuvent être représentés par des NFTs ?

                Les NFTs peuvent représenter une vaste gamme d’actifs, notamment des œuvres d’art numériques, des tweets, des vidéos, des propriétés virtuelles, des articles de jeu vidéo, des actions, des contrats, et bien d’autres encore.

                La diversité des actifs tokenisables fait des NFTs un moyen? polyvalent de représenter la propriété numérique.

                Pourquoi les NFTs sont-ils chers ?

                La valeur des NFT dépend de plusieurs facteurs clés :

                Rareté

                Plus un NFT est rare, plus sa valeur tend à être élevée. La rareté peut être déterminée par des caractéristiques uniques associées au NFT, telles que des éditions limitées ou des attributs spéciaux.

                  Demande

                  La demande des acheteurs pour un NFT particulier influence directement sa valeur. Les NFT associés à des artistes renommés ou à des projets populaires peuvent susciter un intérêt accru et donc avoir une valeur plus élevée.

                    Notoriété de l’artiste ou qualité du projet

                    La réputation de l’artiste derrière le NFT ou la qualité du projet auquel il est associé peuvent également influencer sa valeur. Les NFT créés par des artistes établis ou dans le cadre de projets bien conçus ont souvent une valeur plus élevée.

                      Certains NFT offrent des avantages spéciaux qui peuvent augmenter leur valeur

                      • Droits exclusifs : Certains NFT sont associés à des droits exclusifs, tels que l’accès à des événements spéciaux, des expériences uniques, ou même des rencontres avec l’artiste.
                      • Avantages financiers (assimilés à des dividendes) : Certains NFT offrent carrément des avantages financiers, comme des cadeaux, des airdrops (distribution gratuite de crypto-actifs), des bébés NFT ou même des revenus sporadiques (dividendes).

                      En ce qui concerne la perception de ces NFT artistique, il existe différentes perspectives :

                      Certains voient les NFT comme des investissements dans des œuvres d’art numériques, les considérant comme des expressions uniques de la créativité artistique.

                      Et puis d’autres le voient comme un marché spéculatif : D’autres considèrent les NFT comme un marché spéculatif, où les valeurs fluctuent en fonction de la spéculation et de la demande, sans nécessairement être liées à la valeur intrinsèque de l’art ou du projet.

                      En fin de compte, la valeur des NFT est subjective et peut varier en fonction des perceptions individuelles, de la rareté, de la demande et d’autres facteurs influents.

                      Les NFTs sont-ils soumis à des droits d'auteur ?

                      Concernant les droits d’auteur des NFTs :

                      Certains NFTs sont soumis à des droits d’auteur et à la propriété intellectuelle, tandis que d’autres ne le sont pas. Il est donc essentiel de comprendre les implications légales avant de créer ou d’acheter des NFTs.

                      Respect des droits d’auteur

                      Pour certaines œuvres, la création et la vente d’actifs numériques sous forme de NFTs doivent respecter les droits d’auteur associés à l’œuvre si l’auteur ou les créateurs le décident. 

                      Par exemple, les créateurs de CryptoPunks (YugaLabs) ont maintenu le plein pouvoir sur leurs créations et ont même poursuivi en justice certains détenteurs (holdleurs) pour violation de droits d’auteur. Cela a entraîné des tensions entre les détenteurs de ces NFTs et les créateurs.

                      Propriété intellectuelle transférée

                      Cependant, dans certains cas, les créateurs de collections de NFTs, comme le Bored Ape Yacht Club, ont choisi de transférer intégralement la propriété intellectuelle à leurs détenteurs. Cela signifie que si vous possédez le NFT, vous avez le droit de réutiliser l’image de l’œuvre à votre guise, sans violer les droits d’auteur.

                      Il est donc crucial pour les créateurs et les acheteurs de NFTs de comprendre les conditions et les droits associés à chaque œuvre ou collection de NFTs avant de s’engager dans des transactions. Cela permet d’éviter les litiges juridiques et de garantir le respect des droits d’auteur et de la propriété intellectuelle. 

                      Il s’agit aussi d’une évolution de notre manière de percevoir les propriétés numériques qui doivent encore évoluer dans notre outillage juridique qui n’est pas encore à jour. Et qui sera sûrement légiféré dans les années suivantes.

                      FAQ Web3

                      Découvrez notre FAQ Web3 sur SOS Cryptobel : votre ressource incontournable pour comprendre les bases, la sécurité et les meilleures pratiques dans le monde des cryptomonnaies. Trouvez des réponses rapides et fiables à toutes vos questions, des principes fondamentaux aux dernières tendances.

                      Explorez dès maintenant pour naviguer en toute confiance dans l’univers dynamique des actifs numériques.

                      Cryptomonnaies

                      Découvrez le monde fascinant des cryptomonnaies, des devises numériques qui révolutionnent les transactions financières. Envie d’en savoir plus sur leur fonctionnement, leur potentiel et comment commencer à en utiliser ? Consultez notre FAQ pour des réponses claires et concises.

                      Introduction à la cryptomonnaie

                      La « crypto » est un raccourci pour cryptomonnaie, une forme de monnaie numérique qui repose sur une technologie appelée blockchain. Imaginez la blockchain comme un grand livre numérique public où toutes les transactions sont enregistrées de manière sécurisée et chronologique.

                      Démarrer dans la cryptomonnaie

                      Apprenez les premières étapes pour vous lancer : comment obtenir une cryptomonnaie et comment la stocker en toute sécurité.

                      Investissement et trading de cryptomonnaie

                      Explorez les différentes façons d’investir dans les cryptomonnaies à long terme et de faire du trading à court terme.

                      Comment trouver les bonnes sources

                      Nous avons réalisés une petite vidéo par rapport à cela mais voici les liens ressources que nous conseillons !

                      NFT

                      Les NFT captivent le monde avec leur capacité à représenter la propriété unique d’actifs numériques. Vous vous demandez ce qui rend ces tokens si spéciaux et comment ils fonctionnent ? Notre FAQ répond à toutes vos questions sur les NFT, de leur utilisation dans l’art numérique à leur impact sur les industries créatives.

                      Introduction aux NFTs

                      Découvrez les bases des NFTs (Tokens Non Fongibles), leur fonctionnement et leur utilité dans le domaine de la blockchain.

                      Investissement dans les NTFs

                      Explorez les différentes méthodes et stratégies pour investir dans les NFTs et tirer profit de ce marché en pleine expansion.

                      Stockage des NFTs

                      Apprenez comment stocker et sécuriser vos NFTs de manière efficace pour prévenir tout risque de perte ou de vol.

                      Ressources

                      Trouvez des outils et des références pour approfondir votre compréhension des NFTs et rester informé sur les dernières tendances et développements.

                      NFT market :

                      Célèbre Collection de NFT :

                      NFT gallery / Auction :

                      Media :

                      Event :

                      Forum Discord :

                      Sécurité Web3

                      La sécurité est primordiale dans le monde en constante évolution de la Web3. Curieux de savoir comment protéger vos données et vos transactions sur les plateformes décentralisées ? Notre FAQ explore les meilleures pratiques de sécurité pour naviguer en toute confiance dans l’univers Web3.

                      Arnaques dans le domaine de la crypto

                       Pour éviter les arnaques dans le domaine des cryptos, il est essentiel de mener une recherche approfondie sur les projets avant d’investir et de s’appuyer sur des sources d’information fiables, ou vous pouvez nous téléphoner !

                      Lorsque vous interagissez avec le Web3 et les dApps, vous êtes beaucoup plus susceptibles de vous faire arnaquer. C’est pour cela que nous avons crée une liste des 9 arnaques communes pour vous aider à les reconnaitre.

                      La sécurité des sites web utilisés pour les transactions doit être vérifiée, et il est impératif de garder ses clés privées confidentielles. La vérification attentive des adresses lors des transferts de fonds et la prudence envers les offres trop alléchantes sont également essentielles.

                      Confirmer l’authenticité des partenariats, exercer une vigilance accrue sur les réseaux sociaux, opter pour des portefeuilles fiables, et rester éduqué sur les risques en évolution constante sont des pratiques cruciales pour une navigation sûre dans l’écosystème des cryptos.

                      Pour l’instant, nous vous conseillons donc de laisser vos cryptos sur une plateforme ! Selon nous, vous êtes moins exposés à des risques. Ou vous pouvez aussi simplement le mettre dans votre portefeuille materiel (cold wallet).

                      On note souvent des arnaques :

                      • par email
                      • par draineur (fausse page qui vole toutes vos cryptos)
                      • par du hacking social (des arnaqueurs qui se font passer pour des plateformes), ou soit des personnes qui vous demandent vos passphrases…
                      • Par message privé
                      • par envoi de PDF

                      Bref, il faut faire attention sur tous les fronts.

                      Le meilleur anti-arnaque reste votre intelligence!

                      Les 9 Arnaques Communes en Web3

                      Grace au post de Slorg sur Twitter @Slorgoftheslug nous avons édité et traduit cette page de la FAQ pour aider la communauté à s’y retrouver ! Nous avons classé par ordre d’importance sur ce qui pourrait vous arriver selon nous.

                      1. Site imité / site “mimic”

                      Des plateformes web d’échange de cryptomonnaie (voir meme de staking ou même d’airdrop) comme Jupiter ou Uniswap sont imités, puis promus sur les réseaux sociaux ou annoncés dans les résultats des moteurs de recherche. Lorsque vous voulez faire une transaction sur ces plateformes imitées, tout se passe normalement jusqu’à ce que vous approuviez la transaction.

                      Une fois approuvée, en anticipant qu’elle échangera ou staker vos jetons , ils videront votre portefeuille…

                      Bref, vérifier l’adresse URL et soyez sûr du lien ou demander à votre ami si c’est bien le bon !

                      2. Fausses publicités sur Twitter

                      D’après une analyse réalisée en janvier 2024, 96 % des publicités NFT sur Twitter sont des liens draineurs.

                      On ne sait pas si Elon Musk a déjà purgé le site, mais une chose est sûre : ça ne vaut jamais la peine de cliquer sur une publicité NFT sur Twitter!

                      Exemple en image :

                      Les deux liens sont des scams et même le nom du twitter est différent du véritable. Parfois ce sont des commentaires directement du compte twitter officiel..

                      On remarque que les arnaqueurs ont utilisés la même charte graphique pour leurrer les yeux des victimes !

                      Le compte veritable :

                      3. L’arnaque à l’offre d’emploi

                      Ils travaillent généralement au sein de groupes qui fonctionnent de manière aussi complexe que des centres d’appels et s’adressent à des personnes très éloignées. Une fois qu’ils ont gagné votre confiance et que vous êtes impatient de travailler avec eux, ils vous envoient des logiciels malveillants à télécharger.

                      On en parle ici mais c’est l’équivalent des arnaques pour les vieilles personnes ou les personnes manquent d’affection qui se se font tout autant berner !

                      C’est l’une des escroqueries les plus populaires et les plus dévastatrices qui existent.

                      Cela compromet non seulement vos portefeuilles, mais également toutes les informations sensibles que vous pourriez avoir sur votre PC. Qui sait comment ils utiliseront ces informations à l’avenir….

                      4. Adresse crypto imité « mimic »

                      Bien que celui-ci soit simple, il a déjà permis de dérober des dizaines de millions de dollars. Un attaquant crée d’abord un portefeuille qui ressemble à ceux avec lesquels l’utilisateur interagit. Ensuite, ils trompent l’utilisateur en lui faisant croire que c’est celui avec lequel il a l’intention d’interagir en lui envoyant de petites sommes. Souvent, le début et la fin semblent très similaires, ce qui rend difficile la distinction pour quelqu’un qui n’y prête pas attention.

                      Et ensuite rebelotte, vous envoyez à la mauvaise personne en pensant que c’est la bonne adresse…

                      5. Arnaque journalistique

                      Cela existe en 2 , mais cela commence de la même manière. Un journaliste réputé vous demande la permission d’écrire un article sur vous ou sur une entreprise dont vous faites partie.

                      Dans la première approche, ils vous envoient un lien calendaire qui autorise le contrôle de votre Twitter.

                      Dans le deuxième approche, ils vous envoient un fichier malveillant qui, selon eux, est nécessaire à leur logiciel de chat vidéo. Ceci est similaire à « l’arnaque aux offres d’emploi » où ils sont capables de pirater le contenu de l’ensemble de votre PC.

                      6. Arnaque aux extensions Chrome

                      Un escroc payera souvent des influenceurs pour diffuser une extension de navigateur bombardée de « bonnes critiques ». Une fois téléchargée, elle vole les cookies des sites que vous visitez, permettant aux pirates de contourner les mots de passe et 2fa dans certains cas.

                      Grosso-modo, la personne tweet sur le fait qu’il a fait des gains de productivité énorme grâce à une extension chrome et il donne un lien d’un extension malveillante.

                      7. Phishing par Telegram

                      Étant donné que la majorité des activités communications se déroulent au sein de Telegram (sur discord et twitter aussi), elles regorgent souvent de arnaqueurs Il en existe de nombreux types, mais ils vous obligent tous à saisir des informations sensibles dans quelque chose qui semble légitime.

                      Comme d’autres types d’escroqueries, celle-ci exploite l’ingénierie sociale pour vous amener à baisser la garde. Que ce soit en imitant des personnes ou des sites Web légitimes, plus ils peuvent paraître réalistes, plus leurs chances sont grandes.

                      Les escrocs aiment bien d’abord discuter avec vous pour gagner en confiance avec vous et ensuite il vous demande d’installer des programmes malveillants!

                      8. L’arnaque à la vérification Discord

                      Elle se présente sous différentes formes, mais l’enjeu est toujours le même : vous amener à rejoindre un serveur Discord où vous devez utiliser leur système de vérification.

                      Une fois sur le site de vérification, il vous est demandé de vous connecter avec votre Discord ou de scanner un code QR, ce qui compromet votre compte. Ils peuvent désormais se faire passer pour vous et faire des ravages auprès de vos amis, ou déposer des liens sur tous les serveurs pour lesquels vous disposez d’une autorisation.

                      Méthodologie :

                      1. Une personne vous envoie un message privé (MP ou DM) disant qu’elle est intéressée par la rédaction d’un article sur votre projet.
                      2. Vous envoie sur un serveur discord d’apparence légitime.
                      3. Il y a un lien d’hameçonnage qui se fait passer pour un robot de vérification. Ils m’ont amené à l’étape 3, avec lien suspect se terminant par .re ou qui est proche de l’écriture du lien du website de base.

                      9. Faux Bonkbot

                      Bonkbot est un service commercial populaire sur Telegram, et les arnaqueurs exploitent cette popularité pour trouver des victimes. Ils créent de faux Bonkbots afin de vous amener à déposer des fonds comme vous le feriez avec le vrai.

                      À l’instant où vous confirmez la transaction, il est déjà trop tard.

                      Alors, que pouvez-vous faire pour éviter une catastrophe ?

                      • Ayez un portefeuille matériel (Ledger, Trezor, etc…).
                      • Vérifiez toujours chaque lien.
                      • Soyez légèrement méfiant.
                      • Ne téléchargez jamais des éléments provenant d’étrangers.

                      Il suffit d’un mauvais geste pour tout perdre et il y a des milliers et des milliers de victimes qui peuvent vous raconter comment cela s’est produit. Rappelez-vous surtout : à mesure que l’espace évolue, les tentatives d’escroquerie deviennent également plus sophistiquées. Restez toujours vigilant.

                      Qu'est ce qu'une clé privée et une clé publique ?

                      Clé Privée

                      Une clé privée est une suite de caractères alphanumériques générée de manière aléatoire, constituant l’élément essentiel pour accéder et contrôler les fonds d’un portefeuille de cryptomonnaie. Elle doit rester secrète et confidentielle. La clé privée est utilisée pour signer les transactions, déverrouiller les fonds et prouver la propriété d’une adresse de portefeuille.

                      La seedphrase

                      Une seedphrase, ou phrase de récupération, est une série de mots aléatoires qui servent de sauvegarde pour accéder à votre portefeuille de cryptomonnaie. Cette phrase est généralement composée de 12 à 24 mots dans un ordre spécifique et est générée lors de la création d’un nouveau portefeuille. La seedphrase est essentielle car elle peut être utilisée pour restaurer l’accès à votre portefeuille en cas de perte de votre appareil ou de panne. Il est crucial de garder cette phrase en sécurité et de ne jamais la partager avec quiconque.

                      Clé Publique

                      Une clé publique est dérivée de la clé privée à l’aide d’algorithmes cryptographiques. Contrairement à la clé privée, la clé publique est partagée avec d’autres utilisateurs. Elle sert d’adresse pour recevoir des fonds. Les fonds peuvent être transférés vers cette adresse, mais pour les dépenser, la clé privée correspondante doit être utilisée pour signer la transaction.

                      Différence portefeuille logiciel & matériel

                      Hot Wallet(Portefeuille logiciel)

                      Un hot wallet est un portefeuille logiciel toujours connecté à Internet, utilisé pour stocker des cryptomonnaies de manière pratique, permettant des transactions rapides et un accès facile aux fonds. 

                      Cependant, les hot wallets sont plus vulnérables aux cyberattaques car ils sont constamment connectés à Internet. Bien qu’ils offrent une accessibilité rapide, leur sécurité dépend de la sécurité du dispositif sur lequel ils sont installés.

                      Cold Wallet (Portefeuille materiel)

                      Un cold wallet est un portefeuille materiel conçu pour stocker des cryptomonnaies en toute sécurité car il n’est pas toujours connecté à Internet.

                       Les cold wallets sont généralement des dispositifs matériels, comme des portefeuilles physiques ou des clés USB. 

                      Grâce à leur absence de connexion Internet, les cold wallets offrent une sécurité renforcée contre les cybermenaces. Les clés privées y sont stockées hors ligne, réduisant ainsi considérablement le risque d’accès non autorisé par des hackers.

                      Installation du portefeuille logiciel

                      Apprenez comment installer et configurer un portefeuille logiciel pour stocker vos cryptomonnaies de manière sécurisée sur votre appareil.

                      Taxes & Fiscalité

                      Les implications fiscales des cryptomonnaies et des transactions DeFi peuvent sembler complexes. Vous avez des questions sur la fiscalité des cryptos et sur la manière de rester en conformité avec les réglementations ? Notre FAQ démystifie les aspects fiscaux de l’écosystème des cryptomonnaies et de la finance décentralisée.

                      Quand faut-il déclarer ?


                      Aucun terrain d’entente n’a été trouvé à ce sujet entre les avocats fiscalistes et une société de comptabilité crypto…

                      Référez-vous à notre réponse juste ici


                      Cela pourrait être lors de la conversion en monnaies fiduciaires ou également lors de la conversion en stablecoins par exemple.

                      Comment définir votre profil d’investisseur ?


                      Définir le profil des investisseurs en crypto-monnaies est complexe. L’exposé a mis en évidence le fait que tous les investissements dans les cryptomonnaies ne sont pas spéculatifs.

                      Les normes relatives au nombre de transactions par rapport aux intentions doivent être prises en considération lors de la définition du profil de l’investisseur.

                      Les catégories d’investisseurs restent cependant les mêmes que pour les investissements traditionnels, mais la manière dont nous les définissons et les normalisons dans le monde décentralisé pourrait être différente et devrait être défendue par l’intention de l’investisseur.

                      Déclaration des comptes enregistrés à l'étranger ?

                      Le raisonnement principal a conclu que les personnes détenant des cryptomonnaies sur des bourses centralisées enregistrées à l’étranger ne sont pas tenues de déclarer ces comptes à la Banque national belge.

                      Cependant, il reste essentiel pour les particuliers de suivre méticuleusement leurs transactions afin de justifier leurs intentions lors de la conversion des cryptocurrencies en monnaies fiduciaires.

                      La réglementation de la crypto dans les pays

                      Allemagne

                      L’Allemagne a adopté une approche relativement favorable aux cryptomonnaies. En 2020, le gouvernement allemand a adopté une loi permettant aux banques allemandes de stocker et de négocier des cryptomonnaies, reconnaissant ainsi le statut légal des crypto-actifs. Les cryptomonnaies sont considérées comme des instruments financiers et sont régies par les autorités de surveillance financière du pays.

                      Niveau taxe : En Allemagne, les gains en capital réalisés avec les cryptomonnaies sont généralement imposés après une période de possession d’au moins un an, ce qui permet une exonération partielle des impôts. Les gains réalisés avant cette période peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu.

                      France

                      La France a également pris des mesures pour réglementer le secteur des cryptomonnaies. En 2019, une ordonnance a été adoptée en France pour créer un cadre juridique pour les ICOs (Initial Coin Offerings) et les jetons numériques. Les prestataires de services liés aux cryptomonnaies, tels que les plateformes d’échange, sont soumis à une réglementation stricte et doivent obtenir une licence auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

                      Niveau taxe : En France, les gains en capital liés aux cryptomonnaies sont imposés au titre de l’impôt sur le revenu. La taxation dépend de la durée de détention des actifs, avec une distinction entre les gains à court terme et à long terme. Les pertes peuvent également être déduites des gains.

                      Luxembourg

                      Le Luxembourg a adopté une approche pragmatique envers les cryptomonnaies et la technologie blockchain. Le pays a cherché à devenir un centre financier pour les entreprises liées à la blockchain et aux cryptomonnaies. Il offre un environnement réglementaire favorable aux entreprises travaillant dans le domaine des technologies financières, tout en veillant à la sécurité des investisseurs.

                      Niveau taxe : Au Luxembourg, la fiscalité des cryptomonnaies est généralement alignée sur les principes fiscaux applicables à d’autres types d’actifs financiers. Les gains en capital peuvent être imposés en fonction de la durée de détention et du statut fiscal de l’individu ou de l’entreprise.

                      Japon

                      Le Japon a été l’un des premiers pays à réglementer les cryptomonnaies de manière formelle. En 2017, le gouvernement japonais a officiellement reconnu le Bitcoin comme une méthode de paiement légale. Les échanges de cryptomonnaies au Japon sont soumis à la surveillance de l’Autorité des services financiers (FSA). La réglementation vise à promouvoir le développement responsable des technologies blockchain tout en assurant la protection des consommateurs.

                      Niveau taxe : Au Japon, les gains en capital provenant de transactions de cryptomonnaies peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu. Le Japon a une fiscalité spécifique pour les cryptomonnaies, avec des taux d’imposition variables en fonction du montant des gains.

                      Salvador

                      Le Salvador est devenu le premier pays à adopter le Bitcoin comme monnaie légale en septembre 2021. Le gouvernement salvadorien a mis en œuvre la loi Bitcoin, permettant aux citoyens de payer leurs impôts en Bitcoin et obligeant les commerçants à accepter la cryptomonnaie comme moyen de paiement. Cependant, cette décision a été sujette à des controverses et à des réactions mitigées au niveau national et international.

                      Niveau taxe : Au Salvador, après l’adoption du Bitcoin comme monnaie légale, les gains en capital sur les transactions de Bitcoin ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu, conformément à la loi Bitcoin du pays.

                      États-Unis

                      Les États-Unis ont une approche complexe de la réglementation des cryptomonnaies. Les réglementations varient au niveau fédéral et étatique. La Securities and Exchange Commission (SEC) réglemente les offres de jetons et les activités liées aux valeurs mobilières, tandis que le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) supervise les aspects liés au blanchiment d’argent et à la conformité avec les règles KYC (Know Your Customer). Le cadre réglementaire aux États-Unis est en évolution constante, et il y a des discussions en cours pour clarifier et renforcer la réglementation dans ce domaine.

                      Niveau taxe : Aux États-Unis, les gains en capital liés aux cryptomonnaies sont généralement imposés. La réglementation fiscale varie en fonction de la nature des transactions, que ce soit des ventes, des échanges ou des mines de cryptomonnaies. La réglementation fiscale aux États-Unis peut être complexe, et il est recommandé de consulter un professionnel fiscal pour obtenir des conseils spécifiques.

                       Sources :

                      Comment les cryptos sont-elles réglementées en Belgique ?

                      En Belgique, les particuliers considérés comme des investisseurs prudents (« Bon père de famille ») (qu’il s’agisse de personnes investissant peu ou de celles effectuant un nombre limité d’opérations) bénéficieront d’une exonération d’impôt sur les plus-values liées aux cryptomonnaies.

                      En d’autres termes, si vous avez réalisé des bénéfices au cours de l’année, vous ne serez pas soumis à l’impôt, et vous n’aurez pas l’obligation de déclarer vos transactions.

                      Voici quelques points-clés en plus :

                      Impôts sur les gains en capital

                      Les gains en capital réalisés par la vente de cryptomonnaies en Belgique ne sont généralement pas imposables comme pour les actions en bourse. La durée de détention des cryptomonnaies a une incidence sur le taux d’imposition. Les gains en capital à court terme ont plus de chance à un taux plus élevé que les gains à long terme.

                      Exemple : Vous avez acheté un bitcoin en 2013 que vous avez gardé jusqu’en 2024 et que vous avez ensuite revendu à ce moment-là. Vous n’aurez pas de taxes dessus! Veillez à garder vos traces d’achats et de ventes de vos plateformes d’échanges de cryptomonnaies. Cela peut servir de preuve en cas de contrôle fiscal. C’est également pareil pour vos actions en bourse. Tout est une question de vos entrées et de sorties. En Belgique, le bon père de famille (le boursicoteur ou la personne qui ne fait pas beaucoup d’opérations) sera exonéré de l’impôt sur les cryptomonnaies ! Enfin seulement sur les plus-values. Concrètement, si vous avez réalisé des plus-values durant l’année, vous n’aurez pas d’impôt mais en plus vous n’avez pas à déclarer vos opérations. C’est pour cela que la Belgique est considérée par d’autres pays comme un paradis fiscal !

                      Impôts sur le revenu

                      Si les cryptomonnaies sont utilisées à des fins professionnelles ou commerciales, les gains peuvent être considérés comme des revenus imposables.

                      Minage de cryptomonnaies

                      Les revenus provenant du minage de cryptomonnaies peuvent être imposables en tant que revenus professionnels, en fonction de la nature et de l’ampleur de l’activité de minage. 

                      Il vaut mieux aller voir un fiscaliste spécialisé, veuillez consulter : 

                      Staking de cryptomonnaies

                      Les revenus provenant du staking sont considérés plus ou moins comme des dividendes donc taxables.

                      Airdrop de cryptomonnaies

                      Les airdrops sont imposables s’il y a présence ou l’absence de contrepartie provenant du bénéficiaire. Ici, une série d’actions ou démarches préalables qui auraient été faites par le bénéficiaire alors évidemment c’est imposable mais dans le cas contraire, il n’est pas imposable. Ce qui reste une zone assez grise 

                      Achat de produit avec des cryptos

                      En Belgique, les transactions liées aux cryptomonnaies, telles que les achats de biens ou de services en utilisant des cryptomonnaies, peuvent être soumises à la TVA. Cependant, il existe des règles spécifiques, et la TVA ne s’applique pas nécessairement à toutes les transactions.

                      Il est important de noter que les autorités fiscales belges ont publié des directives spécifiques sur la fiscalité des cryptomonnaies pour fournir des orientations aux contribuables. Comme les lois fiscales peuvent être sujettes à des changements, voici les sources :

                      Les gains en cryptos sont-ils imposables en Belgique ?

                      La réponse dépend de votre profil :

                      Si vous êtes un professionnel, OUI ! (beaucoup de transactions, 1-2 fois par jour voire encore plus…)

                      Si vous êtes un citoyen qui investit mensuellement ou qui boursicote, c’est NON ! (1-2 achats/revente par mois).

                      Vous êtes considérés comme un investisseur prudent ! Si vous êtes capable de montrer que votre activité professionnelle n’est pas reliée de façon explicite aux domaines de la crypto (par exemple : vous êtes médecin, ou autre profession qui n’a rien à voir), vous serez exonéré de taxes.

                      N’oubliez pas de garder également les tracks records d’achats et de vente qui constituera votre preuve.

                      L’important est de bien justifier vos gains en capital. Et c’est la même chose avec vos actions en bourse!

                      Voici un email officiel Minfin.fed.be qui pourra vous constituer un ruling.

                      Et si vous avez encore des soucis et que vous voulez pas le faire tout seul, nous vous conseillons d’aller chez :

                      Finance Décentralisé - DeFi

                      Plongez dans le monde innovant de la finance décentralisée (DeFi) et découvrez comment elle transforme les services financiers traditionnels. Vous souhaitez comprendre les concepts clés de la DeFi et explorer ses possibilités ? Notre FAQ est votre guide essentiel pour naviguer dans ce nouvel horizon financier.

                      Introduction à la DeFi

                      Découvrez les bases de la Finance Décentralisée (DeFi), un écosystème financier basé sur la blockchain offrant des services traditionnels sans l’intermédiaire de tiers.

                      Fonctionnement de la DeFi

                      Explorez le fonctionnement des protocoles DeFi, y compris les prêts, les emprunts, les échanges décentralisés et d’autres applications financières décentralisées.

                      Risques et sécurité dans la DeFi

                      Apprenez à identifier et à gérer les risques associés à la DeFi, ainsi que les meilleures pratiques en matière de sécurité pour protéger vos actifs numériques dans cet environnement.

                      Ressources

                      Trouvez des outils, des guides et d’autres ressources pour approfondir votre compréhension de la DeFi et pour rester informé sur les développements récents dans ce domaine en évolution rapide.

                      Les wallets :

                      Les DEXs :

                      Liquid Staking :

                      Yield Farming :

                      Lending & Borrowing :

                      DeFi oracle :

                      Forum Discord :

                      Annuaire Société Web3

                      Consultez notre annuaire sur notre site principale :

                      Liste des sociétés crypto belge dans le web3

                      Quelles différences entre les plateformes de cryptomonnaies ?

                      Effectivement, chaque plateforme d’échange a ses propres caractéristiques distinctes qui peuvent influencer votre choix. Voici quelques points supplémentaires à considérer :

                      1. Interface utilisateur et facilité d’utilisation :

                      Certaines plateformes comme Swissborg et Crypto.com offrent une interface conviviale, notamment sur les appareils mobiles (GSM). Cela peut être un avantage pour ceux qui privilégient une expérience utilisateur fluide et intuitive.

                      2. Frais d’échange :

                      Les frais d’échange peuvent varier d’une plateforme à l’autre. Il est essentiel de comparer les frais de transaction pour choisir une plateforme qui correspond à votre budget et à vos besoins. (par exemple sur coinbase, crypto.com, swissborg, les frais sont chères)

                      3. Rapidité de la plateforme :

                      La rapidité de traitement des transactions peut différer selon les plateformes. Certaines offrent une exécution rapide des ordres, tandis que d’autres peuvent être plus lentes en raison de la congestion du réseau ou d’autres facteurs.

                      4. Méthodes de dépôt d’argent :

                      Chaque plateforme propose différentes options de dépôt d’argent, telles que les virements bancaires, les cartes de crédit, voire d’autres méthodes de paiement spécifiques à chaque région. Choisissez une plateforme qui offre des méthodes de dépôt pratiques et sécurisées pour vous.

                      5. Protections contre le hacking :

                      Malgré les mesures de sécurité mises en place par les plateformes, il est important de reconnaître que le risque zéro n’existe pas. Assurez-vous de choisir une plateforme qui prend la sécurité au sérieux et qui propose des fonctionnalités de protection avancées, telles que l’authentification à deux facteurs (2FA) et le stockage sécurisé des fonds.

                      6. Variété de cryptomonnaies disponibles :

                      Certaines plateformes offrent une plus large sélection de cryptomonnaies que d’autres. Si vous êtes intéressé par des actifs numériques spécifiques, assurez-vous de vérifier si la plateforme les prend en charge avant de vous inscrire.

                      En examinant ces différents aspects, vous pourrez choisir la plateforme d’échange qui répond le mieux à vos besoins et préférences en matière de trading de cryptomonnaies. Gardez à l’esprit que la recherche approfondie et la prudence sont toujours recommandées lors de la sélection d’une plateforme d’échange.

                      Investissement dans les NTFs

                      Explorez les différentes méthodes et stratégies pour investir dans les NFTs et tirer profit de ce marché en pleine expansion.

                      NFT, comment en créer ?

                      Pour créer un NFT, voici les étapes à suivre :

                      Utiliser des plateformes de création de NFT

                      Des sites comme Mintable, Rarible, ou même des plateformes d’art numérique comme SuperRare, offrent des outils pour créer et vendre des NFT. Cependant, il est important de noter que SuperRare peut être sélectif dans le choix des artistes acceptés, privilégiant ceux qui ont déjà une cote artistique établie.

                      Processus guidé

                      Toutes les plateformes te guideront tout au long du processus de création de ton NFT, depuis la sélection de l’œuvre à tokeniser jusqu’à la définition des paramètres de vente. Même si cela peut sembler complexe au début, les plateformes fournissent généralement des instructions claires pour faciliter le processus.

                      Sociétés d’éditions de NFT

                      Il existe également des sociétés d’éditions de NFT, comme Witloof.art à Liège ainsi que d’autres sociétés qui sont listées dans l’annuaire des sociétés de notre site. Elles offrent des services pour créer et éditer des NFT moyennant des frais de service. Ces sociétés peuvent fournir une assistance supplémentaire et des conseils professionnels.

                        La création de NFT peut sembler intimidante au début, il existe de nombreuses ressources et plateformes disponibles pour t’aider à naviguer dans ce processus. Que tu choisisses de le faire toi-même sur des plateformes en ligne ou de faire appel à des sociétés d’éditions spécialisées, l’important est de comprendre les tenants et aboutissants du processus pour créer des NFT de qualité.

                        NFT, où les acheter ?

                        Les NFT sont disponibles sur plusieurs plateformes dédiées telles que :

                        Il est important de choisir la plateforme qui correspond le mieux à tes besoins et à tes préférences personnelles. Chaque plateforme peut avoir ses propres caractéristiques, avantages et inconvénients, alors prends le temps de les explorer pour trouver celle qui te convient le mieux.

                        Garde à l’esprit que le marché des NFT est considéré comme une niche à l’intérieur d’une niche. Cela signifie qu’il s’agit d’un marché relativement restreint même au sein de la communauté des cryptomonnaies. Voici quelques points à garder à l’esprit :

                        • Risques importants : Investir dans le domaine des NFT comporte des risques importants. La valeur des NFT peut être volatile et fluctuer rapidement, ce qui peut entraîner des pertes financières importantes.
                        • Complexité du marché : Comprendre tous les aspects du marché des NFT peut être très compliqué. Il est essentiel de faire des recherches approfondies et de comprendre les tenants et aboutissants avant de s’engager dans ce domaine.

                        Possibilité de pertes financières : Beaucoup de personnes ont perdu de l’argent en investissant dans les NFT, soit en raison de fluctuations du marché, soit en raison de pratiques frauduleuses ou d’arnaques. Il est donc crucial d’être prudent et de ne pas investir plus que ce que tu peux te permettre de perdre.

                        NFT, comment vendre ?

                        Utiliser des plateformes spécialisées

                        Des sites comme OpenSea, Rarible, ou Mintable sont conçus spécifiquement pour acheter et vendre des NFT. Ces plateformes fournissent un marché où les acheteurs et les vendeurs se rencontrent. Pour cela, tu auras besoin d’un portefeuille de crypto-monnaie compatible pour effectuer les transactions.

                        Marchander directement avec une autre personne

                        Tu peux également négocier et vendre ton NFT directement à une autre personne qui est également intéressée par les NFT et possède un compte sur une plateforme. Cependant, il est important de noter que cette méthode peut être risquée car elle peut conduire à des arnaques. Il est donc recommandé de faire preuve de prudence lors de ce type de transactions.

                        Connaître son marché avant de se lancer dessus

                        La plupart des artistes web3 se sont fait connaître sur les réseaux et ont déjà une grosse base de fan crypto avant d’entrer sur ce marché ! Tu peux avoir une fanbase crypto et ne pas avoir de fan base de collectionneur physique et vice-versa. 

                        Faire appel à des spécialistes de revente ou d’édition de NFT

                        Si tu possèdes des NFT de grande valeur, tu peux faire appel à des spécialistes de la revente de NFT. Ces professionnels sont familiarisés avec le marché des NFT et peuvent t’aider à trouver des acheteurs potentiels pour tes NFT. En général si tu es dans ce cas, c’est pcq tu t’y connais déjà dans le marché des NFTs

                        N’oublie pas de prendre en compte les frais de transaction et les aspects de sécurité lors de la vente de tes NFT.

                        NFT, comment investir ?

                         Investir dans des NFT peut se faire de différentes manières :

                        Rechercher des projets prometteurs et des artistes émergents

                        Tu peux explorer le monde des NFT en recherchant des projets innovants ou des artistes émergents dont le travail semble prometteur. Les NFT offrent une plateforme unique pour soutenir et investir dans des talents en devenir. Mais elle a été gangrené par beaucoup de projets qui promettent beaucoup mais qui ne valent pas grand chose.

                        Acquérir des NFT établis sur des marchés comme OpenSea

                        Les marchés établis comme OpenSea proposent une large sélection de NFT, allant des œuvres d’art numériques aux objets de collection virtuels. En investissant dans des NFT déjà établis, tu peux participer à un marché actif et diversifié.

                        Acheter des œuvres numériques en marché primaire

                        C’est souvent là qu’on se fait les meilleurs plans ! On appelle ça dans le web3, le moment du “Mint”, c’est à dire la création du NFT génèse qui ensuite peut se revendre en marché secondaire (Opensea, Magic eden, etc…) 

                        Il est important de noter que le marché des NFT est extrêmement volatile et peut être sujet à des fluctuations importantes. Nous recommandons donc une approche prudente et informée lors de l’investissement dans les NFT. Voici quelques points à garder à l’esprit :

                        • Vigilance et recherche : Il est crucial de rester vigilant et de faire des recherches approfondies avant d’investir dans des NFT. Assure-toi de comprendre le projet ou l’artiste derrière le NFT, ainsi que les tendances du marché.
                        • Prudence face à la volatilité : Le marché des NFT peut être très volatil, ce qui signifie que les valeurs peuvent fluctuer rapidement et de manière significative. Il est donc important de ne pas investir plus que ce que tu peux te permettre de perdre.
                        • Attention aux risques : Il est important de se rappeler qu’investir dans les NFT comporte des risques, tout comme tout autre type d’investissement. Il n’y a pas de garantie de rendement et il est possible de perdre de l’argent.

                        Les NFT offrent des opportunités d’investissement passionnantes, il est essentiel d’adopter une approche réfléchie et informée, en tenant compte des risques associés à ce marché en évolution rapide. 

                        C’est un marché de niche dans la niche crypto que nous ne conseillons pas aux débutants ! Nous pouvons faire l’analogie entre le marché de l’art avec les finances traditionnels vs les NFT avec la finance décentralisé.

                        Comment commencer par la crypto ?

                        1.Investir régulièrement une somme modérée

                        Pour éviter d’investir lorsque le marché est à son plus haut et ainsi minimiser les risques, il est recommandé d’investir une somme non-conséquente de manière mensuelle. Des services comme stackinsat.com en France offrent des plans d’épargne simples basés sur le Bitcoin.

                        2.Créer un compte sur une plateforme d’échange crypto

                        Consultez la rubrique sur les plateformes à choisir pour sélectionner une bourse crypto fiable et adaptée à vos besoins.

                        3.Demander de l’aide à un ami

                        Si vous êtes novice, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un ami ou d’une amie qui est prêt à vous guider et à vous expliquer les bases. Ou alors n’hésitez pas à nous solliciter sur notre numéro d’assistance.

                        4.Suivre des formations et tutoriels

                        Pour approfondir vos connaissances, vous pouvez suivre nos formations et tutoriels gratuits spécialement conçus pour les citoyens belges. Si besoin, n’hésitez pas à contacter directement notre équipe pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

                        5.Prendre le temps de s’informer

                        Avant de vous lancer, prenez le temps de vous informer en regardant des vidéos sur YouTube, en lisant le livre blanc du Bitcoin (whitepaper), et en commençant à étudier le sujet par vous-même. Plus vous comprendrez le fonctionnement des cryptomonnaies, plus vous serez en mesure de prendre des décisions éclairées.

                        Stockage des NFTs

                        Apprenez comment stocker et sécuriser vos NFTs de manière efficace pour prévenir tout risque de perte ou de vol.

                        Où stocker ses NFTs ?

                        Stocker tes NFT de manière sécurisée est essentiel. Voici quelques options :

                        Portefeuille logiciel (hotwallet) compatible avec la blockchain

                        Tu peux utiliser des portefeuilles logiciels compatibles avec la blockchain sur laquelle tes NFT sont basés. Par exemple, pour les NFT Ethereum, des options comme MetaMask ou Rabby (recommandé) sont disponibles. Pour Solana, tu pourrais utiliser Phantom, etc. Assure-toi de choisir un portefeuille compatible avec la blockchain de tes NFT.

                          Sauvegarde de tes clés privées

                          Lorsque tu crées un nouveau portefeuille logiciel, il est crucial de sauvegarder tes clés privées. Ces clés sont essentielles pour accéder et gérer tes NFT. Garde-les en lieu sûr et ne les partage avec personne. En cas de perte de tes clés privées, tu risques de perdre l’accès à tes cryptos & tes NFT de manière permanente.

                            Stockage dans un portefeuille matériel (coldwallet)

                            Une autre option est de stocker tes NFT dans un portefeuille materiel, tel que Ledger, Trezor, Satochip, Ngrave, etc. Ces dispositifs offrent une sécurité supplémentaire en isolant les clés privées des NFT et en les protégeant contre les menaces en ligne telles que les piratages ou les logiciels malveillants.

                              Comment protéger ses NFTs contre le vol ?

                              Pour protéger ses NFTs contre le vol, il est recommandé de les stocker dans des portefeuilles matériels (Ledger, Trezor, Ngrave, Satochip) ! 

                              Éviter de partager des informations de compte sensibles et utiliser des mesures de sécurité robustes contribue également à assurer la sécurité des actifs numériques.

                              Ressources

                              Trouvez des outils et des références pour approfondir votre compréhension des NFTs et rester informé sur les dernières tendances et développements.

                              NFT market :

                              Célèbre Collection de NFT :

                              NFT gallery / Auction :

                              Media :

                              Event :

                              Forum Discord :

                              Comment acheter des cryptos ?

                              On peut acheter des cryptomonnaies sur des plateformes d’échange en ligne en utilisant de l’argent fiat (euros, dollars, etc.) ou d’autres cryptomonnaies.

                              Il existe deux types de plateformes d’échange :

                              • Échange Centralisé : Un échange centralisé est une plateforme gérée par une entité centrale qui agit comme un intermédiaire pour faciliter les transactions. Sur ces plateformes, les utilisateurs déposent leurs fonds sur des comptes crypto hébergés par l’échange. Les transactions sont exécutées et enregistrées dans une base de données centralisée.

                              Il est également nécessaire de faire une vérification d’identité avant de pouvoir acheter 

                              • Échange Décentralisé : Un échange décentralisé (DEX) fonctionne sans intermédiaire central. Il repose sur des contrats intelligents et utilise la technologie blockchain pour permettre aux utilisateurs d’échanger des actifs directement entre eux. Les utilisateurs conservent le contrôle de leurs clés privées et des fonds, ce qui renforce la sécurité et la confidentialité. Les transactions sur les DEX sont enregistrées sur la blockchain, offrant une transparence accrue.

                              Il n’est pas nécessaire de faire une vérification d’identité avant de pouvoir acheter 

                              Par contre pour utiliser un DEX, il est obligatoire d’avoir un portefeuille logiciel (hotwallet).  Rendez vous sur l’onglet sécurité pour savoir comment faire.

                              La principale différence réside dans le degré de centralisation : les échanges centralisés dépendent d’une autorité centrale, tandis que les échanges décentralisés sont conçus pour fonctionner de manière autonome, sans point central de contrôle.

                              Arnaques dans le domaine de la crypto

                               Pour éviter les arnaques dans le domaine des cryptos, il est essentiel de mener une recherche approfondie sur les projets avant d’investir et de s’appuyer sur des sources d’information fiables, ou vous pouvez nous téléphoner !

                              Lorsque vous interagissez avec le Web3 et les dApps, vous êtes beaucoup plus susceptibles de vous faire arnaquer. C’est pour cela que nous avons crée une liste des 9 arnaques communes pour vous aider à les reconnaitre.

                              La sécurité des sites web utilisés pour les transactions doit être vérifiée, et il est impératif de garder ses clés privées confidentielles. La vérification attentive des adresses lors des transferts de fonds et la prudence envers les offres trop alléchantes sont également essentielles.

                              Confirmer l’authenticité des partenariats, exercer une vigilance accrue sur les réseaux sociaux, opter pour des portefeuilles fiables, et rester éduqué sur les risques en évolution constante sont des pratiques cruciales pour une navigation sûre dans l’écosystème des cryptos.

                              Pour l’instant, nous vous conseillons donc de laisser vos cryptos sur une plateforme ! Selon nous, vous êtes moins exposés à des risques. Ou vous pouvez aussi simplement le mettre dans votre portefeuille materiel (cold wallet).

                              On note souvent des arnaques :

                              • par email
                              • par draineur (fausse page qui vole toutes vos cryptos)
                              • par du hacking social (des arnaqueurs qui se font passer pour des plateformes), ou soit des personnes qui vous demandent vos passphrases…
                              • Par message privé
                              • par envoi de PDF

                              Bref, il faut faire attention sur tous les fronts.

                              Le meilleur anti-arnaque reste votre intelligence!

                              Comment utiliser un échange décentralisé ?

                              Avant de pouvoir utiliser une plateforme de cryptomonnaie décentralisée, il est nécessaire d’avoir un portefeuille logiciel (hot wallet). Contrairement à un compte sur une plateforme centralisée  où le portefeuille et la sécurité sont généralement pris en charge par la plateforme elle-même.

                              Un portefeuille web3 (hot wallet) signifie que vous êtes livrés à vous-même et que les risques de piratage sont plus élevés. Il est donc impératif de faire attention pour ne pas tomber dans des arnaques présentes sur le web (sur Twitter, des pages web qui semblent légitimes, etc.).

                              Assurez-vous donc de prendre les mesures de sécurité appropriées pour protéger vos fonds et vos informations personnelles lorsque vous naviguez sur des applications décentralisés.

                              Les 9 Arnaques Communes en Web3

                              Grace au post de Slorg sur Twitter @Slorgoftheslug nous avons édité et traduit cette page de la FAQ pour aider la communauté à s’y retrouver ! Nous avons classé par ordre d’importance sur ce qui pourrait vous arriver selon nous.

                              1. Site imité / site “mimic”

                              Des plateformes web d’échange de cryptomonnaie (voir meme de staking ou même d’airdrop) comme Jupiter ou Uniswap sont imités, puis promus sur les réseaux sociaux ou annoncés dans les résultats des moteurs de recherche. Lorsque vous voulez faire une transaction sur ces plateformes imitées, tout se passe normalement jusqu’à ce que vous approuviez la transaction.

                              Une fois approuvée, en anticipant qu’elle échangera ou staker vos jetons , ils videront votre portefeuille…

                              Bref, vérifier l’adresse URL et soyez sûr du lien ou demander à votre ami si c’est bien le bon !

                              2. Fausses publicités sur Twitter

                              D’après une analyse réalisée en janvier 2024, 96 % des publicités NFT sur Twitter sont des liens draineurs.

                              On ne sait pas si Elon Musk a déjà purgé le site, mais une chose est sûre : ça ne vaut jamais la peine de cliquer sur une publicité NFT sur Twitter!

                              Exemple en image :

                              Les deux liens sont des scams et même le nom du twitter est différent du véritable. Parfois ce sont des commentaires directement du compte twitter officiel..

                              On remarque que les arnaqueurs ont utilisés la même charte graphique pour leurrer les yeux des victimes !

                              Le compte veritable :

                              3. L’arnaque à l’offre d’emploi

                              Ils travaillent généralement au sein de groupes qui fonctionnent de manière aussi complexe que des centres d’appels et s’adressent à des personnes très éloignées. Une fois qu’ils ont gagné votre confiance et que vous êtes impatient de travailler avec eux, ils vous envoient des logiciels malveillants à télécharger.

                              On en parle ici mais c’est l’équivalent des arnaques pour les vieilles personnes ou les personnes manquent d’affection qui se se font tout autant berner !

                              C’est l’une des escroqueries les plus populaires et les plus dévastatrices qui existent.

                              Cela compromet non seulement vos portefeuilles, mais également toutes les informations sensibles que vous pourriez avoir sur votre PC. Qui sait comment ils utiliseront ces informations à l’avenir….

                              4. Adresse crypto imité « mimic »

                              Bien que celui-ci soit simple, il a déjà permis de dérober des dizaines de millions de dollars. Un attaquant crée d’abord un portefeuille qui ressemble à ceux avec lesquels l’utilisateur interagit. Ensuite, ils trompent l’utilisateur en lui faisant croire que c’est celui avec lequel il a l’intention d’interagir en lui envoyant de petites sommes. Souvent, le début et la fin semblent très similaires, ce qui rend difficile la distinction pour quelqu’un qui n’y prête pas attention.

                              Et ensuite rebelotte, vous envoyez à la mauvaise personne en pensant que c’est la bonne adresse…

                              5. Arnaque journalistique

                              Cela existe en 2 , mais cela commence de la même manière. Un journaliste réputé vous demande la permission d’écrire un article sur vous ou sur une entreprise dont vous faites partie.

                              Dans la première approche, ils vous envoient un lien calendaire qui autorise le contrôle de votre Twitter.

                              Dans le deuxième approche, ils vous envoient un fichier malveillant qui, selon eux, est nécessaire à leur logiciel de chat vidéo. Ceci est similaire à « l’arnaque aux offres d’emploi » où ils sont capables de pirater le contenu de l’ensemble de votre PC.

                              6. Arnaque aux extensions Chrome

                              Un escroc payera souvent des influenceurs pour diffuser une extension de navigateur bombardée de « bonnes critiques ». Une fois téléchargée, elle vole les cookies des sites que vous visitez, permettant aux pirates de contourner les mots de passe et 2fa dans certains cas.

                              Grosso-modo, la personne tweet sur le fait qu’il a fait des gains de productivité énorme grâce à une extension chrome et il donne un lien d’un extension malveillante.

                              7. Phishing par Telegram

                              Étant donné que la majorité des activités communications se déroulent au sein de Telegram (sur discord et twitter aussi), elles regorgent souvent de arnaqueurs Il en existe de nombreux types, mais ils vous obligent tous à saisir des informations sensibles dans quelque chose qui semble légitime.

                              Comme d’autres types d’escroqueries, celle-ci exploite l’ingénierie sociale pour vous amener à baisser la garde. Que ce soit en imitant des personnes ou des sites Web légitimes, plus ils peuvent paraître réalistes, plus leurs chances sont grandes.

                              Les escrocs aiment bien d’abord discuter avec vous pour gagner en confiance avec vous et ensuite il vous demande d’installer des programmes malveillants!

                              8. L’arnaque à la vérification Discord

                              Elle se présente sous différentes formes, mais l’enjeu est toujours le même : vous amener à rejoindre un serveur Discord où vous devez utiliser leur système de vérification.

                              Une fois sur le site de vérification, il vous est demandé de vous connecter avec votre Discord ou de scanner un code QR, ce qui compromet votre compte. Ils peuvent désormais se faire passer pour vous et faire des ravages auprès de vos amis, ou déposer des liens sur tous les serveurs pour lesquels vous disposez d’une autorisation.

                              Méthodologie :

                              1. Une personne vous envoie un message privé (MP ou DM) disant qu’elle est intéressée par la rédaction d’un article sur votre projet.
                              2. Vous envoie sur un serveur discord d’apparence légitime.
                              3. Il y a un lien d’hameçonnage qui se fait passer pour un robot de vérification. Ils m’ont amené à l’étape 3, avec lien suspect se terminant par .re ou qui est proche de l’écriture du lien du website de base.

                              9. Faux Bonkbot

                              Bonkbot est un service commercial populaire sur Telegram, et les arnaqueurs exploitent cette popularité pour trouver des victimes. Ils créent de faux Bonkbots afin de vous amener à déposer des fonds comme vous le feriez avec le vrai.

                              À l’instant où vous confirmez la transaction, il est déjà trop tard.

                              Alors, que pouvez-vous faire pour éviter une catastrophe ?

                              • Ayez un portefeuille matériel (Ledger, Trezor, etc…).
                              • Vérifiez toujours chaque lien.
                              • Soyez légèrement méfiant.
                              • Ne téléchargez jamais des éléments provenant d’étrangers.

                              Il suffit d’un mauvais geste pour tout perdre et il y a des milliers et des milliers de victimes qui peuvent vous raconter comment cela s’est produit. Rappelez-vous surtout : à mesure que l’espace évolue, les tentatives d’escroquerie deviennent également plus sophistiquées. Restez toujours vigilant.

                              Comment faire un transfert de cryptomonnaie ?

                               Voici un guide simple pour effectuer un transfert de cryptomonnaie :

                              Choisir le bon portefeuille ou exchange

                              Tout d’abord, assurez-vous d’avoir un portefeuille qui prend en charge la cryptomonnaie que vous souhaitez envoyer. Cela peut être un portefeuille en ligne (hot wallet) ou une plateforme d’exchange. Si vous utilisez un exchange, assurez-vous que celui-ci prend en charge les retraits vers des portefeuilles externes

                              Obtenir l’adresse de réception

                              Une fois que vous avez sélectionné le vôtre portefeuille ou celui à qui vous voulez transférer, obtenez l’adresse de réception du destinataire. Cette adresse est une série de chiffres et de lettres unique à chaque portefeuille. Assurez-vous de copier correctement cette adresse pour éviter toute erreur lors du transfert.

                              Vérifier l’adresse

                              Comme les transactions de cryptomonnaie sont irréversibles, il est crucial de vérifier deux fois l’adresse de réception. Vous pouvez même effectuer un petit transfert initial pour confirmer que l’adresse est correcte avant d’envoyer la totalité des fonds.

                              Sélectionner la cryptomonnaie et la blockchain

                              Choisissez la cryptomonnaie que vous souhaitez transférer et assurez-vous de sélectionner la blockchain correspondante. Par exemple, si vous souhaitez transférer une cryptomonnaie basée sur la blockchain Solana, sélectionnez la blockchain Solana pour effectuer le transfert.

                              Finaliser le transfert

                              Une fois que vous avez confirmé tous les détails, procédez au transfert en entrant le montant que vous souhaitez envoyer et en suivant les instructions de votre portefeuille ou de votre échange. Assurez-vous de vérifier les frais de transaction associés et de disposer des fonds nécessaires pour les couvrir.

                              Qu'est ce qu'une clé privée et une clé publique ?

                              Clé Privée

                              Une clé privée est une suite de caractères alphanumériques générée de manière aléatoire, constituant l’élément essentiel pour accéder et contrôler les fonds d’un portefeuille de cryptomonnaie. Elle doit rester secrète et confidentielle. La clé privée est utilisée pour signer les transactions, déverrouiller les fonds et prouver la propriété d’une adresse de portefeuille.

                              La seedphrase

                              Une seedphrase, ou phrase de récupération, est une série de mots aléatoires qui servent de sauvegarde pour accéder à votre portefeuille de cryptomonnaie. Cette phrase est généralement composée de 12 à 24 mots dans un ordre spécifique et est générée lors de la création d’un nouveau portefeuille. La seedphrase est essentielle car elle peut être utilisée pour restaurer l’accès à votre portefeuille en cas de perte de votre appareil ou de panne. Il est crucial de garder cette phrase en sécurité et de ne jamais la partager avec quiconque.

                              Clé Publique

                              Une clé publique est dérivée de la clé privée à l’aide d’algorithmes cryptographiques. Contrairement à la clé privée, la clé publique est partagée avec d’autres utilisateurs. Elle sert d’adresse pour recevoir des fonds. Les fonds peuvent être transférés vers cette adresse, mais pour les dépenser, la clé privée correspondante doit être utilisée pour signer la transaction.

                              Comment stocker ses cryptos en toute sécurité ?

                              Les cryptomonnaies peuvent être stockées dans des portefeuilles logiciels (Rabbit, Metamask,…) et aussi sur des portefeuilles matériels (Ledger, Trezor,…) pour assurer leur sécurité sur online ou offline.

                              Voir la rubrique : #SécuritéWeb3 pour plus d’infos.

                              Vous pouvez également les laisser sur une plateforme de cryptomonnaie comme Binance, Coinbase, Crypto.com, SwissBorg,… pour éviter de trop manipuler vos avoirs. Certaines personnes laissent des montants faramineux sur les plateformes si vous êtes à l’aise, c’est votre souci ! Par contre, pour mitiger ce risque-ci, vous pouvez transférer vos actifs sur plusieurs plateformes (binance, coinbase,kraken,…)

                              ATTENTION : il reste toujours un petit pourcentage de risque de hacking de la plateforme mais elle sera mieux gardée que dans votre portefeuille logiciel (Rabbit, Metamask,…).

                              Dans l’absolue, nous conseillons donc des coffres-forts physiques pour stocker vos cryptomonnaies, particulièrement lorsque vous avez plus de 10.000 euros sur une plateforme. 

                              Mais voici les portefeuilles matériels que nous conseillons : 

                              Ces coffres-forts sont une sorte de clé USB qui émettent des IBAN crypto où vous pouvez envoyer vos cryptomonnaies sur vos adresses privées et vous protéger contre les hackeurs et les arnaqueurs.

                              Différence portefeuille logiciel & matériel

                              Hot Wallet(Portefeuille logiciel)

                              Un hot wallet est un portefeuille logiciel toujours connecté à Internet, utilisé pour stocker des cryptomonnaies de manière pratique, permettant des transactions rapides et un accès facile aux fonds. 

                              Cependant, les hot wallets sont plus vulnérables aux cyberattaques car ils sont constamment connectés à Internet. Bien qu’ils offrent une accessibilité rapide, leur sécurité dépend de la sécurité du dispositif sur lequel ils sont installés.

                              Cold Wallet (Portefeuille materiel)

                              Un cold wallet est un portefeuille materiel conçu pour stocker des cryptomonnaies en toute sécurité car il n’est pas toujours connecté à Internet.

                               Les cold wallets sont généralement des dispositifs matériels, comme des portefeuilles physiques ou des clés USB. 

                              Grâce à leur absence de connexion Internet, les cold wallets offrent une sécurité renforcée contre les cybermenaces. Les clés privées y sont stockées hors ligne, réduisant ainsi considérablement le risque d’accès non autorisé par des hackers.

                              Peut-on annuler une transaction de cryptomonnaie ?

                              En règle générale, les transactions de cryptomonnaies sont irréversibles, ce qui souligne l’importance de la vérification avant la confirmation.

                              Nous conseillons donc de vérifier plusieurs fois l’adresse du destinataireou d’envoyer un petit montant pour être sûr du destinataire. Les adresses ressemblent souvent à cela : 0x308B1583d8eE4FAF4907f9e347f66EFCFF7e2E7A (l’équivalent d’un IBAN mais en crypto).

                              Cela comporte effectivement des risques d’être sa propre banque ! Il est donc crucial d’être vigilant et de prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires pour protéger vos fonds lors de vos transactions en cryptomonnaies.

                              Installation du portefeuille logiciel

                              Apprenez comment installer et configurer un portefeuille logiciel pour stocker vos cryptomonnaies de manière sécurisée sur votre appareil.

                              Pourquoi la crypto chute, baisse ou monte ?

                              C’est juste une question d’offre et de demande, une loi fondamentale du marché. Nous vous invitons à lire l’article de Pourleco sur qui traite de ce sujet. 

                              Cet effet est également observé dans d’autres marchés tels que celui de l’art, des voitures de collection, le marché des sneakers, et bien d’autres encore. 

                              Plus les gens sont intéressés par un objet ou une action limitée, plus son prix augmente. En revanche, si la demande diminue, le prix de cet actif a tendance à baisser. Cette dynamique s’applique également aux cryptomonnaies.

                              Quand faut-il déclarer ?


                              Aucun terrain d’entente n’a été trouvé à ce sujet entre les avocats fiscalistes et une société de comptabilité crypto…

                              Référez-vous à notre réponse juste ici


                              Cela pourrait être lors de la conversion en monnaies fiduciaires ou également lors de la conversion en stablecoins par exemple.

                              Comment définir votre profil d’investisseur ?


                              Définir le profil des investisseurs en crypto-monnaies est complexe. L’exposé a mis en évidence le fait que tous les investissements dans les cryptomonnaies ne sont pas spéculatifs.

                              Les normes relatives au nombre de transactions par rapport aux intentions doivent être prises en considération lors de la définition du profil de l’investisseur.

                              Les catégories d’investisseurs restent cependant les mêmes que pour les investissements traditionnels, mais la manière dont nous les définissons et les normalisons dans le monde décentralisé pourrait être différente et devrait être défendue par l’intention de l’investisseur.

                              Crypto ou Binance ?

                              Ce sont deux choses différentes mais qui sont liées :

                              • Crypto est l’abréviation de cryptomonnaie.
                              • Binance est une plateforme centralisée de crypto-monnaie / bourse de cryptomonnaie.

                              Déclaration des comptes enregistrés à l'étranger ?

                              Le raisonnement principal a conclu que les personnes détenant des cryptomonnaies sur des bourses centralisées enregistrées à l’étranger ne sont pas tenues de déclarer ces comptes à la Banque national belge.

                              Cependant, il reste essentiel pour les particuliers de suivre méticuleusement leurs transactions afin de justifier leurs intentions lors de la conversion des cryptocurrencies en monnaies fiduciaires.

                              Comment évaluer la valeur d'une crypto-monnaie ?

                              La valeur d’une cryptomonnaie peut être évaluée en tenant compte de divers facteurs tels que la technologie sous-jacente, l’équipe de développement, l’adoption du marché et d’autres éléments.

                              Il est recommandé de mener ses propres recherches en lisant le livre blanc (whitepaper) du projet et en étudiant sa viabilité et sa cohérence. Vous pouvez également regarder des vidéos d’influenceurs, ou de créateurs de contenus mais alors vous aurez parfois des infos subjectives.

                              Cependant, il est important de noter que parfois, les investisseurs ne prennent rien en compte et préfèrent spéculer sur le prix d’une cryptomonnaie, comme c’est le cas avec les « memes coins ». Ces cryptomonnaies reposent souvent principalement sur du marketing et des influenceurs, sans véritable fondement solide. 

                              Nous ne vous conseillons pas mais vous pouvez investir  dans les « memes coins » tels que DOGE, SHIBA, FLOKI, PEPE, etc. mais cela à vos risques et périls. Il est crucial de faire preuve de prudence et de rechercher des projets avec des bases solides et un potentiel de croissance à long terme.

                              La réglementation de la crypto dans les pays

                              Allemagne

                              L’Allemagne a adopté une approche relativement favorable aux cryptomonnaies. En 2020, le gouvernement allemand a adopté une loi permettant aux banques allemandes de stocker et de négocier des cryptomonnaies, reconnaissant ainsi le statut légal des crypto-actifs. Les cryptomonnaies sont considérées comme des instruments financiers et sont régies par les autorités de surveillance financière du pays.

                              Niveau taxe : En Allemagne, les gains en capital réalisés avec les cryptomonnaies sont généralement imposés après une période de possession d’au moins un an, ce qui permet une exonération partielle des impôts. Les gains réalisés avant cette période peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu.

                              France

                              La France a également pris des mesures pour réglementer le secteur des cryptomonnaies. En 2019, une ordonnance a été adoptée en France pour créer un cadre juridique pour les ICOs (Initial Coin Offerings) et les jetons numériques. Les prestataires de services liés aux cryptomonnaies, tels que les plateformes d’échange, sont soumis à une réglementation stricte et doivent obtenir une licence auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

                              Niveau taxe : En France, les gains en capital liés aux cryptomonnaies sont imposés au titre de l’impôt sur le revenu. La taxation dépend de la durée de détention des actifs, avec une distinction entre les gains à court terme et à long terme. Les pertes peuvent également être déduites des gains.

                              Luxembourg

                              Le Luxembourg a adopté une approche pragmatique envers les cryptomonnaies et la technologie blockchain. Le pays a cherché à devenir un centre financier pour les entreprises liées à la blockchain et aux cryptomonnaies. Il offre un environnement réglementaire favorable aux entreprises travaillant dans le domaine des technologies financières, tout en veillant à la sécurité des investisseurs.

                              Niveau taxe : Au Luxembourg, la fiscalité des cryptomonnaies est généralement alignée sur les principes fiscaux applicables à d’autres types d’actifs financiers. Les gains en capital peuvent être imposés en fonction de la durée de détention et du statut fiscal de l’individu ou de l’entreprise.

                              Japon

                              Le Japon a été l’un des premiers pays à réglementer les cryptomonnaies de manière formelle. En 2017, le gouvernement japonais a officiellement reconnu le Bitcoin comme une méthode de paiement légale. Les échanges de cryptomonnaies au Japon sont soumis à la surveillance de l’Autorité des services financiers (FSA). La réglementation vise à promouvoir le développement responsable des technologies blockchain tout en assurant la protection des consommateurs.

                              Niveau taxe : Au Japon, les gains en capital provenant de transactions de cryptomonnaies peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu. Le Japon a une fiscalité spécifique pour les cryptomonnaies, avec des taux d’imposition variables en fonction du montant des gains.

                              Salvador

                              Le Salvador est devenu le premier pays à adopter le Bitcoin comme monnaie légale en septembre 2021. Le gouvernement salvadorien a mis en œuvre la loi Bitcoin, permettant aux citoyens de payer leurs impôts en Bitcoin et obligeant les commerçants à accepter la cryptomonnaie comme moyen de paiement. Cependant, cette décision a été sujette à des controverses et à des réactions mitigées au niveau national et international.

                              Niveau taxe : Au Salvador, après l’adoption du Bitcoin comme monnaie légale, les gains en capital sur les transactions de Bitcoin ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu, conformément à la loi Bitcoin du pays.

                              États-Unis

                              Les États-Unis ont une approche complexe de la réglementation des cryptomonnaies. Les réglementations varient au niveau fédéral et étatique. La Securities and Exchange Commission (SEC) réglemente les offres de jetons et les activités liées aux valeurs mobilières, tandis que le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) supervise les aspects liés au blanchiment d’argent et à la conformité avec les règles KYC (Know Your Customer). Le cadre réglementaire aux États-Unis est en évolution constante, et il y a des discussions en cours pour clarifier et renforcer la réglementation dans ce domaine.

                              Niveau taxe : Aux États-Unis, les gains en capital liés aux cryptomonnaies sont généralement imposés. La réglementation fiscale varie en fonction de la nature des transactions, que ce soit des ventes, des échanges ou des mines de cryptomonnaies. La réglementation fiscale aux États-Unis peut être complexe, et il est recommandé de consulter un professionnel fiscal pour obtenir des conseils spécifiques.

                               Sources :

                              Crypto, comment investir ?

                              Choisir une plateforme d’échange fiable et sécurisée

                              Optez pour une CEX (Central Exchange) réputée pour leur fiabilité et leur sécurité (la plupart investisse dans leur cybersécurité). Parmi les plus connues, on retrouve des plateformes telles que :

                              Vérifier votre identité (KYC)

                              Avant de commencer à trader, vous devrez souvent vérifier votre identité conformément aux exigences de la plateforme. Ce processus, appelé KYC (Know Your Customer), est une mesure de sécurité visant à prévenir le blanchiment d’argent.

                              Déposer de l’argent

                              Déposez des fonds sur votre compte de trading par virement bancaire, qui est généralement une option peu coûteuse, ou par carte de crédit, bien que cela entraîne souvent des frais plus élevés. Pex : Crypto.com et d’autres ont souvent un compte IBAN estonien, Lithuanien. (Binance est maintenant connecté avec l’app belfius)

                              Échanger des euros contre des cryptomonnaies et vice versa

                              Une fois que vos fonds sont sur la plateforme, vous pouvez les échanger contre des cryptomonnaies disponibles. Assurez-vous de respecter les lois fiscales de votre pays, comme celles en vigueur en Belgique, et gérez vos investissements de manière responsable.

                              Protéger vos crypto-actifs

                              Normalement, vous pouvez laisser vos actifs sur les plateformes. Surtout si ce sont des grosses plateformes qui ont investi dans leur cybersécurité. Mais il existe tjs une possibilité de hack ou de société en faillite !

                              Nous conseillons donc à nos lecteurs d’utilisez un portefeuille matériel (appelé cold wallet) tel que Ledger pour stocker vos actifs en dehors de la plateforme d’échange. Cela ajoute une couche supplémentaire de sécurité en cas de piratage ou de problème avec la plateforme. Ceci vous permet d’être votre propre banque mais cela inclus des risques d’être sa propre banque  !  

                              Comment les cryptos sont-elles réglementées en Belgique ?

                              En Belgique, les particuliers considérés comme des investisseurs prudents (« Bon père de famille ») (qu’il s’agisse de personnes investissant peu ou de celles effectuant un nombre limité d’opérations) bénéficieront d’une exonération d’impôt sur les plus-values liées aux cryptomonnaies.

                              En d’autres termes, si vous avez réalisé des bénéfices au cours de l’année, vous ne serez pas soumis à l’impôt, et vous n’aurez pas l’obligation de déclarer vos transactions.

                              Voici quelques points-clés en plus :

                              Impôts sur les gains en capital

                              Les gains en capital réalisés par la vente de cryptomonnaies en Belgique ne sont généralement pas imposables comme pour les actions en bourse. La durée de détention des cryptomonnaies a une incidence sur le taux d’imposition. Les gains en capital à court terme ont plus de chance à un taux plus élevé que les gains à long terme.

                              Exemple : Vous avez acheté un bitcoin en 2013 que vous avez gardé jusqu’en 2024 et que vous avez ensuite revendu à ce moment-là. Vous n’aurez pas de taxes dessus! Veillez à garder vos traces d’achats et de ventes de vos plateformes d’échanges de cryptomonnaies. Cela peut servir de preuve en cas de contrôle fiscal. C’est également pareil pour vos actions en bourse. Tout est une question de vos entrées et de sorties. En Belgique, le bon père de famille (le boursicoteur ou la personne qui ne fait pas beaucoup d’opérations) sera exonéré de l’impôt sur les cryptomonnaies ! Enfin seulement sur les plus-values. Concrètement, si vous avez réalisé des plus-values durant l’année, vous n’aurez pas d’impôt mais en plus vous n’avez pas à déclarer vos opérations. C’est pour cela que la Belgique est considérée par d’autres pays comme un paradis fiscal !

                              Impôts sur le revenu

                              Si les cryptomonnaies sont utilisées à des fins professionnelles ou commerciales, les gains peuvent être considérés comme des revenus imposables.

                              Minage de cryptomonnaies

                              Les revenus provenant du minage de cryptomonnaies peuvent être imposables en tant que revenus professionnels, en fonction de la nature et de l’ampleur de l’activité de minage. 

                              Il vaut mieux aller voir un fiscaliste spécialisé, veuillez consulter : 

                              Staking de cryptomonnaies

                              Les revenus provenant du staking sont considérés plus ou moins comme des dividendes donc taxables.

                              Airdrop de cryptomonnaies

                              Les airdrops sont imposables s’il y a présence ou l’absence de contrepartie provenant du bénéficiaire. Ici, une série d’actions ou démarches préalables qui auraient été faites par le bénéficiaire alors évidemment c’est imposable mais dans le cas contraire, il n’est pas imposable. Ce qui reste une zone assez grise 

                              Achat de produit avec des cryptos

                              En Belgique, les transactions liées aux cryptomonnaies, telles que les achats de biens ou de services en utilisant des cryptomonnaies, peuvent être soumises à la TVA. Cependant, il existe des règles spécifiques, et la TVA ne s’applique pas nécessairement à toutes les transactions.

                              Il est important de noter que les autorités fiscales belges ont publié des directives spécifiques sur la fiscalité des cryptomonnaies pour fournir des orientations aux contribuables. Comme les lois fiscales peuvent être sujettes à des changements, voici les sources :

                              Crypto, laquelle acheter ?

                              Vous pouvez consulter des sites comme coinmarketcap.com et coingecko.com pour obtenir une vue d’ensemble du marché. Vous pouvez également jeter un œil au top 2 des cryptomonnaies les plus populaires : le Bitcoin et Ethereum

                              • Il existe littéralement des milliers d’autres cryptomonnaies, chacune avec ses propres avantages et inconvénients, ainsi que des technologies et des cas d’utilisation différents. Il est essentiel de comprendre que les investissements dans ce domaine peuvent offrir des rendements élevés mais comportent également des risques considérables. Certaines peuvent augmenter de façon exponentielle (x100) tandis que d’autres peuvent carrément se crasher (x0)

                              Par conséquent, investir dans des actifs de qualité est crucial pour minimiser les pertes potentielles.

                              On conseille souvent aux investisseurs de « DYOR » (Do Your Own Research), ce qui signifie que vous devez mener vos propres recherches avant de prendre des décisions d’investissement. Évitez de suivre aveuglément les conseils d’influenceurs ou les recommandations populaires, car chaque investisseur a des objectifs et des tolérances aux risques différents. Prenez le temps de comprendre les fondamentaux de chaque cryptomonnaie et évaluez attentivement ses perspectives de croissance et ses risques potentiels avant de prendre une décision d’investissement.

                              Les gains en cryptos sont-ils imposables en Belgique ?

                              La réponse dépend de votre profil :

                              Si vous êtes un professionnel, OUI ! (beaucoup de transactions, 1-2 fois par jour voire encore plus…)

                              Si vous êtes un citoyen qui investit mensuellement ou qui boursicote, c’est NON ! (1-2 achats/revente par mois).

                              Vous êtes considérés comme un investisseur prudent ! Si vous êtes capable de montrer que votre activité professionnelle n’est pas reliée de façon explicite aux domaines de la crypto (par exemple : vous êtes médecin, ou autre profession qui n’a rien à voir), vous serez exonéré de taxes.

                              N’oubliez pas de garder également les tracks records d’achats et de vente qui constituera votre preuve.

                              L’important est de bien justifier vos gains en capital. Et c’est la même chose avec vos actions en bourse!

                              Voici un email officiel Minfin.fed.be qui pourra vous constituer un ruling.

                              Et si vous avez encore des soucis et que vous voulez pas le faire tout seul, nous vous conseillons d’aller chez :

                              Qu'est-ce qu'un NFT ?

                              Un NFT, ou jeton non-fongible, est une entité unique et indivisible sur une blockchain, garantissant la propriété exclusive d’un actif, qu’il soit numérique, artistique ou physique. Chaque NFT est distinct et peut être traçable sur la blockchain, assurant ainsi l’authenticité et la rareté de l’actif qu’il représente.

                              Fonctionnement et utilisation :

                              Un NFT agit comme un titre de propriété numérique pour une variété d’actifs, notamment :

                              • Illustrations
                              • Fichiers numériques
                              • Contrats
                              • Musique
                              • Image de profil
                              • Carte de membre
                              • Places de concerts
                              • Fractions d’œuvres d’art
                              • Parties de films

                              Les possibilités d’utilisation des NFT sont très variées. L’aspect crucial des NFT est qu’ils confèrent une propriété unique à un objet numérique qui, autrefois, était facilement copiable à l’infini (par exemple, en copiant et collant un fichier). Cela signifie que chaque NFT est unique et authentifié sur la blockchain, ce qui assure à son détenteur la propriété exclusive de l’actif représenté.

                              Les NFT révolutionnent la façon dont nous percevons et échangeons les titres de  propriété des actifs numériques, en offrant une solution sécurisée, transparente et vérifiable pour la propriété et la transaction d’actifs uniques et indivisibles sur la blockchain.

                              Introduction à la DeFi

                              Découvrez les bases de la Finance Décentralisée (DeFi), un écosystème financier basé sur la blockchain offrant des services traditionnels sans l’intermédiaire de tiers.

                              Qu’est-ce que la finance décentralisée (DeFi) ?

                              La finance décentralisée (DeFi) représente un écosystème de services financiers fonctionnant sur la blockchain, éliminant la nécessité d’intermédiaires traditionnels. Cette révolution repose sur la transparence et l’automatisation des transactions grâce à des smart contracts (logiciels autonomes), offrant des alternatives décentralisées aux services financiers conventionnels.

                              Qu’est-ce qu’un contrat intelligent (smart contract) ?

                              Un smart contract, ou contrat intelligent en français, est un programme informatique auto-exécutable conçu pour automatiser, faciliter ou mettre en œuvre des conditions contractuelles spécifiques dans un environnement décentralisé, généralement sur une blockchain.

                              Ces contrats sont écrits en langage de programmation spécifique et sont enregistrés sur la blockchain, garantissant l’exécution automatique des termes du contrat dès que les conditions prédéfinies sont remplies. 

                              Les smart contracts éliminent le besoin d’intermédiaires, réduisant ainsi les coûts et augmentant l’efficacité dans divers domaines tels que les transactions financières, les assurances, l’immobilier et d’autres secteurs où des accords automatisés peuvent être avantageux.

                              En fait, la création d’Ethereum a donné naissance aux dApps pour Applications Décentralisés (qui sont eux mêmes des contrats intelligents. Il y a eu une très grosse prolifération d’outils à disposition des détenteurs de cryptomonnaies.

                              Par exemple :  

                              1. Des plateformes d’échanges décentralisés
                              2. Des jeux décentralisés
                              3. des NFTs
                              4. des plateformes de prêt et d’emprunt décentralisés
                              5. des plateformes de micro-services décentralisés
                              6. En bref une multitude d’applications commencent à répliquer les plateformes que nous connaissons déjà comme Airbnb, Fiverr, etc.

                              Quels types d'actifs peuvent être représentés par des NFTs ?

                              Les NFTs peuvent représenter une vaste gamme d’actifs, notamment des œuvres d’art numériques, des tweets, des vidéos, des propriétés virtuelles, des articles de jeu vidéo, des actions, des contrats, et bien d’autres encore.

                              La diversité des actifs tokenisables fait des NFTs un moyen? polyvalent de représenter la propriété numérique.

                              Fonctionnement de la DeFi

                              Explorez le fonctionnement des protocoles DeFi, y compris les prêts, les emprunts, les échanges décentralisés et d’autres applications financières décentralisées.

                              Comment fonctionnent les prêts et emprunts DeFi ?

                              La finance décentralisée (DeFi) présente un processus de prêt qui contourne les banques et les intermédiaires traditionnels. Au lieu de cela, les prêts se réalisent directement entre pairs. La DeFi offre ainsi aux emprunteurs et aux prêteurs la possibilité de trouver une plateforme, de conclure un accord et de mettre en place un smart contract; Et voilà le prêt est mis en place

                              Un avantage majeur réside dans le fait que les emprunteurs n’ont pas à vendre leurs cryptomonnaies pour obtenir des liquidités.

                               Par exemple, si vous possédez une maison que vous souhaitez conserver tout en acquérant une nouvelle, vous pourriez utiliser votre ancienne voiture comme garantie pour obtenir un prêt dans la DeFi afin d’acheter la nouvelle.

                               De même, grâce aux prêts DeFi, vous conservez vos cryptomonnaies tout en bénéficiant de conditions plus avantageuses que celles des prêts traditionnels.

                              Cette approche élimine les barrières, accélérant les transactions tout en fournissant des rendements sur les fonds déposés.

                              source : Ledger

                              Qu’est-ce qu’une pool de liquidité ?

                              Une pool de liquidité dans le contexte DeFi est un mécanisme où les utilisateurs mettent à disposition leurs cryptos pour faciliter les échanges sur des plateformes décentralisées, contribuant ainsi à la liquidité du marché décentralisé mais avant de pouvoir faire cela, il faut tout d’abord avoir un portefeuille logiciel . En retour, ils reçoivent des récompenses sous forme de frais (fees) ou de jetons (tokens) supplémentaires.

                              En fait, ces pools de liquidité fonctionnent un peu comme des bureaux de change. C’est-à-dire que pour y participer, il faut avoir des cryptomonnaies dans les deux devises concernées. C’est pourquoi on parle de PAIR entre USDC/BTC, USDT/ETH ou autres exemples avec des SOL/USDC. Il faut donc avoir assez dans les deux devises pour pouvoir proposer de la liquidité pour les personnes qui effectuent des échanges dans les deux monnaies.

                              Il existe bien sûr des acteurs centraux qu’on appelle des markets makers (bureaux de change officiel) et qui fournissent en millions ou voire en milliards les liquidités des pairs annoncés. Soit c’est des millions des personnes qui proposent un gros tas à échanger entre les deux parties soit ce sont des gros acteurs (étatiques ou non) qui ont beaucoup d’argent qui propose le gros tas d’argent. Les plateformes de trading (échange) se basent également sur ce principe.

                              Et comme tout bureau de change, il se paye en frais d’échange entre les deux.

                              Pourquoi les NFTs sont-ils chers ?

                              La valeur des NFT dépend de plusieurs facteurs clés :

                              Rareté

                              Plus un NFT est rare, plus sa valeur tend à être élevée. La rareté peut être déterminée par des caractéristiques uniques associées au NFT, telles que des éditions limitées ou des attributs spéciaux.

                                Demande

                                La demande des acheteurs pour un NFT particulier influence directement sa valeur. Les NFT associés à des artistes renommés ou à des projets populaires peuvent susciter un intérêt accru et donc avoir une valeur plus élevée.

                                  Notoriété de l’artiste ou qualité du projet

                                  La réputation de l’artiste derrière le NFT ou la qualité du projet auquel il est associé peuvent également influencer sa valeur. Les NFT créés par des artistes établis ou dans le cadre de projets bien conçus ont souvent une valeur plus élevée.

                                    Certains NFT offrent des avantages spéciaux qui peuvent augmenter leur valeur

                                    • Droits exclusifs : Certains NFT sont associés à des droits exclusifs, tels que l’accès à des événements spéciaux, des expériences uniques, ou même des rencontres avec l’artiste.
                                    • Avantages financiers (assimilés à des dividendes) : Certains NFT offrent carrément des avantages financiers, comme des cadeaux, des airdrops (distribution gratuite de crypto-actifs), des bébés NFT ou même des revenus sporadiques (dividendes).

                                    En ce qui concerne la perception de ces NFT artistique, il existe différentes perspectives :

                                    Certains voient les NFT comme des investissements dans des œuvres d’art numériques, les considérant comme des expressions uniques de la créativité artistique.

                                    Et puis d’autres le voient comme un marché spéculatif : D’autres considèrent les NFT comme un marché spéculatif, où les valeurs fluctuent en fonction de la spéculation et de la demande, sans nécessairement être liées à la valeur intrinsèque de l’art ou du projet.

                                    En fin de compte, la valeur des NFT est subjective et peut varier en fonction des perceptions individuelles, de la rareté, de la demande et d’autres facteurs influents.

                                    Risques et sécurité dans la DeFi

                                    Apprenez à identifier et à gérer les risques associés à la DeFi, ainsi que les meilleures pratiques en matière de sécurité pour protéger vos actifs numériques dans cet environnement.

                                    Quels sont les risques associés à la DeFi ?

                                    La DeFi n’est pas sans risques. La volatilité des cryptos expose les utilisateurs à des fluctuations imprévisibles, les failles de sécurité peuvent conduire à des pertes importantes, et la qualité des contrats intelligents est cruciale pour éviter des erreurs potentielles.

                                    Nous vous déconseillons d’y toucher si vous n’avez pas assez de temps à consacrer dans la DeFi. C’est également l’endroit où il y a des pièges, des draineurs, du hacking social, du hacking sur votre hot wallet (portefeuille logiciel), bref c’est l’endroit où il faut être le plus vigilant et c’est là souvent beaucoup de personnes perdent leur cryptomonnaie. Cela dit il se peut que dans les prochaines années, les processus deviennent plus en plus sécuritaire !

                                    Comment choisir une plateforme DeFi fiable ?

                                     Pour choisir une plateforme DeFi fiable, il est essentiel de vérifier la réputation du projet, de s’assurer de sa sécurité par le biais d’audits indépendants, et de comprendre la transparence du fonctionnement.

                                    Une évaluation minutieuse de ces facteurs est nécessaire pour minimiser les risques potentiels associés à la participation dans l’écosystème DeFi en constante évolution.

                                    Nous attendons encore des agences de notations concernant la DeFi voire même des institutions décentralisées qui puissent indiquer aux utilisateurs du Web3, le niveau de sérieux des plateformes décentralisées. Mais pour l’instant, c’est encore un petit peu la jungle mais il existe bien sûr des plateformes très réputées où il n’y a pas le moindre souci.

                                    Liste parmi les plus connus:

                                    1. Uniswap
                                    2. Jup.ag
                                    3. PancakeSwap
                                    4. Curve
                                    5. Osmosis
                                    6. TraderJoe

                                    Les NFTs sont-ils soumis à des droits d'auteur ?

                                    Concernant les droits d’auteur des NFTs :

                                    Certains NFTs sont soumis à des droits d’auteur et à la propriété intellectuelle, tandis que d’autres ne le sont pas. Il est donc essentiel de comprendre les implications légales avant de créer ou d’acheter des NFTs.

                                    Respect des droits d’auteur

                                    Pour certaines œuvres, la création et la vente d’actifs numériques sous forme de NFTs doivent respecter les droits d’auteur associés à l’œuvre si l’auteur ou les créateurs le décident. 

                                    Par exemple, les créateurs de CryptoPunks (YugaLabs) ont maintenu le plein pouvoir sur leurs créations et ont même poursuivi en justice certains détenteurs (holdleurs) pour violation de droits d’auteur. Cela a entraîné des tensions entre les détenteurs de ces NFTs et les créateurs.

                                    Propriété intellectuelle transférée

                                    Cependant, dans certains cas, les créateurs de collections de NFTs, comme le Bored Ape Yacht Club, ont choisi de transférer intégralement la propriété intellectuelle à leurs détenteurs. Cela signifie que si vous possédez le NFT, vous avez le droit de réutiliser l’image de l’œuvre à votre guise, sans violer les droits d’auteur.

                                    Il est donc crucial pour les créateurs et les acheteurs de NFTs de comprendre les conditions et les droits associés à chaque œuvre ou collection de NFTs avant de s’engager dans des transactions. Cela permet d’éviter les litiges juridiques et de garantir le respect des droits d’auteur et de la propriété intellectuelle. 

                                    Il s’agit aussi d’une évolution de notre manière de percevoir les propriétés numériques qui doivent encore évoluer dans notre outillage juridique qui n’est pas encore à jour. Et qui sera sûrement légiféré dans les années suivantes.

                                    Ressources

                                    Trouvez des outils, des guides et d’autres ressources pour approfondir votre compréhension de la DeFi et pour rester informé sur les développements récents dans ce domaine en évolution rapide.

                                    Les wallets :

                                    Les DEXs :

                                    Liquid Staking :

                                    Yield Farming :

                                    Lending & Borrowing :

                                    DeFi oracle :

                                    Forum Discord :

                                    NFT, comment en créer ?

                                    Pour créer un NFT, voici les étapes à suivre :

                                    Utiliser des plateformes de création de NFT

                                    Des sites comme Mintable, Rarible, ou même des plateformes d’art numérique comme SuperRare, offrent des outils pour créer et vendre des NFT. Cependant, il est important de noter que SuperRare peut être sélectif dans le choix des artistes acceptés, privilégiant ceux qui ont déjà une cote artistique établie.

                                    Processus guidé

                                    Toutes les plateformes te guideront tout au long du processus de création de ton NFT, depuis la sélection de l’œuvre à tokeniser jusqu’à la définition des paramètres de vente. Même si cela peut sembler complexe au début, les plateformes fournissent généralement des instructions claires pour faciliter le processus.

                                    Sociétés d’éditions de NFT

                                    Il existe également des sociétés d’éditions de NFT, comme Witloof.art à Liège ainsi que d’autres sociétés qui sont listées dans l’annuaire des sociétés de notre site. Elles offrent des services pour créer et éditer des NFT moyennant des frais de service. Ces sociétés peuvent fournir une assistance supplémentaire et des conseils professionnels.

                                      La création de NFT peut sembler intimidante au début, il existe de nombreuses ressources et plateformes disponibles pour t’aider à naviguer dans ce processus. Que tu choisisses de le faire toi-même sur des plateformes en ligne ou de faire appel à des sociétés d’éditions spécialisées, l’important est de comprendre les tenants et aboutissants du processus pour créer des NFT de qualité.

                                      NFT, où les acheter ?

                                      Les NFT sont disponibles sur plusieurs plateformes dédiées telles que :

                                      Il est important de choisir la plateforme qui correspond le mieux à tes besoins et à tes préférences personnelles. Chaque plateforme peut avoir ses propres caractéristiques, avantages et inconvénients, alors prends le temps de les explorer pour trouver celle qui te convient le mieux.

                                      Garde à l’esprit que le marché des NFT est considéré comme une niche à l’intérieur d’une niche. Cela signifie qu’il s’agit d’un marché relativement restreint même au sein de la communauté des cryptomonnaies. Voici quelques points à garder à l’esprit :

                                      • Risques importants : Investir dans le domaine des NFT comporte des risques importants. La valeur des NFT peut être volatile et fluctuer rapidement, ce qui peut entraîner des pertes financières importantes.
                                      • Complexité du marché : Comprendre tous les aspects du marché des NFT peut être très compliqué. Il est essentiel de faire des recherches approfondies et de comprendre les tenants et aboutissants avant de s’engager dans ce domaine.

                                      Possibilité de pertes financières : Beaucoup de personnes ont perdu de l’argent en investissant dans les NFT, soit en raison de fluctuations du marché, soit en raison de pratiques frauduleuses ou d’arnaques. Il est donc crucial d’être prudent et de ne pas investir plus que ce que tu peux te permettre de perdre.

                                      NFT, comment vendre ?

                                      Utiliser des plateformes spécialisées

                                      Des sites comme OpenSea, Rarible, ou Mintable sont conçus spécifiquement pour acheter et vendre des NFT. Ces plateformes fournissent un marché où les acheteurs et les vendeurs se rencontrent. Pour cela, tu auras besoin d’un portefeuille de crypto-monnaie compatible pour effectuer les transactions.

                                      Marchander directement avec une autre personne

                                      Tu peux également négocier et vendre ton NFT directement à une autre personne qui est également intéressée par les NFT et possède un compte sur une plateforme. Cependant, il est important de noter que cette méthode peut être risquée car elle peut conduire à des arnaques. Il est donc recommandé de faire preuve de prudence lors de ce type de transactions.

                                      Connaître son marché avant de se lancer dessus

                                      La plupart des artistes web3 se sont fait connaître sur les réseaux et ont déjà une grosse base de fan crypto avant d’entrer sur ce marché ! Tu peux avoir une fanbase crypto et ne pas avoir de fan base de collectionneur physique et vice-versa. 

                                      Faire appel à des spécialistes de revente ou d’édition de NFT

                                      Si tu possèdes des NFT de grande valeur, tu peux faire appel à des spécialistes de la revente de NFT. Ces professionnels sont familiarisés avec le marché des NFT et peuvent t’aider à trouver des acheteurs potentiels pour tes NFT. En général si tu es dans ce cas, c’est pcq tu t’y connais déjà dans le marché des NFTs

                                      N’oublie pas de prendre en compte les frais de transaction et les aspects de sécurité lors de la vente de tes NFT.

                                      NFT, comment investir ?

                                       Investir dans des NFT peut se faire de différentes manières :

                                      Rechercher des projets prometteurs et des artistes émergents

                                      Tu peux explorer le monde des NFT en recherchant des projets innovants ou des artistes émergents dont le travail semble prometteur. Les NFT offrent une plateforme unique pour soutenir et investir dans des talents en devenir. Mais elle a été gangrené par beaucoup de projets qui promettent beaucoup mais qui ne valent pas grand chose.

                                      Acquérir des NFT établis sur des marchés comme OpenSea

                                      Les marchés établis comme OpenSea proposent une large sélection de NFT, allant des œuvres d’art numériques aux objets de collection virtuels. En investissant dans des NFT déjà établis, tu peux participer à un marché actif et diversifié.

                                      Acheter des œuvres numériques en marché primaire

                                      C’est souvent là qu’on se fait les meilleurs plans ! On appelle ça dans le web3, le moment du “Mint”, c’est à dire la création du NFT génèse qui ensuite peut se revendre en marché secondaire (Opensea, Magic eden, etc…) 

                                      Il est important de noter que le marché des NFT est extrêmement volatile et peut être sujet à des fluctuations importantes. Nous recommandons donc une approche prudente et informée lors de l’investissement dans les NFT. Voici quelques points à garder à l’esprit :

                                      • Vigilance et recherche : Il est crucial de rester vigilant et de faire des recherches approfondies avant d’investir dans des NFT. Assure-toi de comprendre le projet ou l’artiste derrière le NFT, ainsi que les tendances du marché.
                                      • Prudence face à la volatilité : Le marché des NFT peut être très volatil, ce qui signifie que les valeurs peuvent fluctuer rapidement et de manière significative. Il est donc important de ne pas investir plus que ce que tu peux te permettre de perdre.
                                      • Attention aux risques : Il est important de se rappeler qu’investir dans les NFT comporte des risques, tout comme tout autre type d’investissement. Il n’y a pas de garantie de rendement et il est possible de perdre de l’argent.

                                      Les NFT offrent des opportunités d’investissement passionnantes, il est essentiel d’adopter une approche réfléchie et informée, en tenant compte des risques associés à ce marché en évolution rapide. 

                                      C’est un marché de niche dans la niche crypto que nous ne conseillons pas aux débutants ! Nous pouvons faire l’analogie entre le marché de l’art avec les finances traditionnels vs les NFT avec la finance décentralisé.

                                      Où stocker ses NFTs ?

                                      Stocker tes NFT de manière sécurisée est essentiel. Voici quelques options :

                                      Portefeuille logiciel (hotwallet) compatible avec la blockchain

                                      Tu peux utiliser des portefeuilles logiciels compatibles avec la blockchain sur laquelle tes NFT sont basés. Par exemple, pour les NFT Ethereum, des options comme MetaMask ou Rabby (recommandé) sont disponibles. Pour Solana, tu pourrais utiliser Phantom, etc. Assure-toi de choisir un portefeuille compatible avec la blockchain de tes NFT.

                                        Sauvegarde de tes clés privées

                                        Lorsque tu crées un nouveau portefeuille logiciel, il est crucial de sauvegarder tes clés privées. Ces clés sont essentielles pour accéder et gérer tes NFT. Garde-les en lieu sûr et ne les partage avec personne. En cas de perte de tes clés privées, tu risques de perdre l’accès à tes cryptos & tes NFT de manière permanente.

                                          Stockage dans un portefeuille matériel (coldwallet)

                                          Une autre option est de stocker tes NFT dans un portefeuille materiel, tel que Ledger, Trezor, Satochip, Ngrave, etc. Ces dispositifs offrent une sécurité supplémentaire en isolant les clés privées des NFT et en les protégeant contre les menaces en ligne telles que les piratages ou les logiciels malveillants.

                                            Comment protéger ses NFTs contre le vol ?

                                            Pour protéger ses NFTs contre le vol, il est recommandé de les stocker dans des portefeuilles matériels (Ledger, Trezor, Ngrave, Satochip) ! 

                                            Éviter de partager des informations de compte sensibles et utiliser des mesures de sécurité robustes contribue également à assurer la sécurité des actifs numériques.

                                            Qu’est-ce que la finance décentralisée (DeFi) ?

                                            La finance décentralisée (DeFi) représente un écosystème de services financiers fonctionnant sur la blockchain, éliminant la nécessité d’intermédiaires traditionnels. Cette révolution repose sur la transparence et l’automatisation des transactions grâce à des smart contracts (logiciels autonomes), offrant des alternatives décentralisées aux services financiers conventionnels.

                                            Qu’est-ce qu’un contrat intelligent (smart contract) ?

                                            Un smart contract, ou contrat intelligent en français, est un programme informatique auto-exécutable conçu pour automatiser, faciliter ou mettre en œuvre des conditions contractuelles spécifiques dans un environnement décentralisé, généralement sur une blockchain.

                                            Ces contrats sont écrits en langage de programmation spécifique et sont enregistrés sur la blockchain, garantissant l’exécution automatique des termes du contrat dès que les conditions prédéfinies sont remplies. 

                                            Les smart contracts éliminent le besoin d’intermédiaires, réduisant ainsi les coûts et augmentant l’efficacité dans divers domaines tels que les transactions financières, les assurances, l’immobilier et d’autres secteurs où des accords automatisés peuvent être avantageux.

                                            En fait, la création d’Ethereum a donné naissance aux dApps pour Applications Décentralisés (qui sont eux mêmes des contrats intelligents. Il y a eu une très grosse prolifération d’outils à disposition des détenteurs de cryptomonnaies.

                                            Par exemple :  

                                            1. Des plateformes d’échanges décentralisés
                                            2. Des jeux décentralisés
                                            3. des NFTs
                                            4. des plateformes de prêt et d’emprunt décentralisés
                                            5. des plateformes de micro-services décentralisés
                                            6. En bref une multitude d’applications commencent à répliquer les plateformes que nous connaissons déjà comme Airbnb, Fiverr, etc.

                                            Comment fonctionnent les prêts et emprunts DeFi ?

                                            La finance décentralisée (DeFi) présente un processus de prêt qui contourne les banques et les intermédiaires traditionnels. Au lieu de cela, les prêts se réalisent directement entre pairs. La DeFi offre ainsi aux emprunteurs et aux prêteurs la possibilité de trouver une plateforme, de conclure un accord et de mettre en place un smart contract; Et voilà le prêt est mis en place

                                            Un avantage majeur réside dans le fait que les emprunteurs n’ont pas à vendre leurs cryptomonnaies pour obtenir des liquidités.

                                             Par exemple, si vous possédez une maison que vous souhaitez conserver tout en acquérant une nouvelle, vous pourriez utiliser votre ancienne voiture comme garantie pour obtenir un prêt dans la DeFi afin d’acheter la nouvelle.

                                             De même, grâce aux prêts DeFi, vous conservez vos cryptomonnaies tout en bénéficiant de conditions plus avantageuses que celles des prêts traditionnels.

                                            Cette approche élimine les barrières, accélérant les transactions tout en fournissant des rendements sur les fonds déposés.

                                            source : Ledger

                                            Qu’est-ce qu’une pool de liquidité ?

                                            Une pool de liquidité dans le contexte DeFi est un mécanisme où les utilisateurs mettent à disposition leurs cryptos pour faciliter les échanges sur des plateformes décentralisées, contribuant ainsi à la liquidité du marché décentralisé mais avant de pouvoir faire cela, il faut tout d’abord avoir un portefeuille logiciel . En retour, ils reçoivent des récompenses sous forme de frais (fees) ou de jetons (tokens) supplémentaires.

                                            En fait, ces pools de liquidité fonctionnent un peu comme des bureaux de change. C’est-à-dire que pour y participer, il faut avoir des cryptomonnaies dans les deux devises concernées. C’est pourquoi on parle de PAIR entre USDC/BTC, USDT/ETH ou autres exemples avec des SOL/USDC. Il faut donc avoir assez dans les deux devises pour pouvoir proposer de la liquidité pour les personnes qui effectuent des échanges dans les deux monnaies.

                                            Il existe bien sûr des acteurs centraux qu’on appelle des markets makers (bureaux de change officiel) et qui fournissent en millions ou voire en milliards les liquidités des pairs annoncés. Soit c’est des millions des personnes qui proposent un gros tas à échanger entre les deux parties soit ce sont des gros acteurs (étatiques ou non) qui ont beaucoup d’argent qui propose le gros tas d’argent. Les plateformes de trading (échange) se basent également sur ce principe.

                                            Et comme tout bureau de change, il se paye en frais d’échange entre les deux.

                                            Quels sont les risques associés à la DeFi ?

                                            La DeFi n’est pas sans risques. La volatilité des cryptos expose les utilisateurs à des fluctuations imprévisibles, les failles de sécurité peuvent conduire à des pertes importantes, et la qualité des contrats intelligents est cruciale pour éviter des erreurs potentielles.

                                            Nous vous déconseillons d’y toucher si vous n’avez pas assez de temps à consacrer dans la DeFi. C’est également l’endroit où il y a des pièges, des draineurs, du hacking social, du hacking sur votre hot wallet (portefeuille logiciel), bref c’est l’endroit où il faut être le plus vigilant et c’est là souvent beaucoup de personnes perdent leur cryptomonnaie. Cela dit il se peut que dans les prochaines années, les processus deviennent plus en plus sécuritaire !

                                            Comment choisir une plateforme DeFi fiable ?

                                             Pour choisir une plateforme DeFi fiable, il est essentiel de vérifier la réputation du projet, de s’assurer de sa sécurité par le biais d’audits indépendants, et de comprendre la transparence du fonctionnement.

                                            Une évaluation minutieuse de ces facteurs est nécessaire pour minimiser les risques potentiels associés à la participation dans l’écosystème DeFi en constante évolution.

                                            Nous attendons encore des agences de notations concernant la DeFi voire même des institutions décentralisées qui puissent indiquer aux utilisateurs du Web3, le niveau de sérieux des plateformes décentralisées. Mais pour l’instant, c’est encore un petit peu la jungle mais il existe bien sûr des plateformes très réputées où il n’y a pas le moindre souci.

                                            Liste parmi les plus connus:

                                            1. Uniswap
                                            2. Jup.ag
                                            3. PancakeSwap
                                            4. Curve
                                            5. Osmosis
                                            6. TraderJoe