SOS

SOS

FAQ - Doc - Forum

L'éducation est la clé de la sécurité numérique

Comment les cryptos sont-elles réglementées en Belgique ?

Temps estimé :3 minutes 67 views

En Belgique, les particuliers considérés comme des investisseurs prudents (« Bon père de famille ») (qu’il s’agisse de personnes investissant peu ou de celles effectuant un nombre limité d’opérations) bénéficieront d’une exonération d’impôt sur les plus-values liées aux cryptomonnaies.

En d’autres termes, si vous avez réalisé des bénéfices au cours de l’année, vous ne serez pas soumis à l’impôt, et vous n’aurez pas l’obligation de déclarer vos transactions.

Voici quelques points-clés en plus :

Impôts sur les gains en capital

Les gains en capital réalisés par la vente de cryptomonnaies en Belgique ne sont généralement pas imposables comme pour les actions en bourse. La durée de détention des cryptomonnaies a une incidence sur le taux d’imposition. Les gains en capital à court terme ont plus de chance à un taux plus élevé que les gains à long terme.

Exemple : Vous avez acheté un bitcoin en 2013 que vous avez gardé jusqu’en 2024 et que vous avez ensuite revendu à ce moment-là. Vous n’aurez pas de taxes dessus! Veillez à garder vos traces d’achats et de ventes de vos plateformes d’échanges de cryptomonnaies. Cela peut servir de preuve en cas de contrôle fiscal. C’est également pareil pour vos actions en bourse. Tout est une question de vos entrées et de sorties. En Belgique, le bon père de famille (le boursicoteur ou la personne qui ne fait pas beaucoup d’opérations) sera exonéré de l’impôt sur les cryptomonnaies ! Enfin seulement sur les plus-values. Concrètement, si vous avez réalisé des plus-values durant l’année, vous n’aurez pas d’impôt mais en plus vous n’avez pas à déclarer vos opérations. C’est pour cela que la Belgique est considérée par d’autres pays comme un paradis fiscal !

Impôts sur le revenu

Si les cryptomonnaies sont utilisées à des fins professionnelles ou commerciales, les gains peuvent être considérés comme des revenus imposables.

Minage de cryptomonnaies

Les revenus provenant du minage de cryptomonnaies peuvent être imposables en tant que revenus professionnels, en fonction de la nature et de l’ampleur de l’activité de minage. 

Il vaut mieux aller voir un fiscaliste spécialisé, veuillez consulter : 

Staking de cryptomonnaies

Les revenus provenant du staking sont considérés plus ou moins comme des dividendes donc taxables.

Airdrop de cryptomonnaies

Les airdrops sont imposables s’il y a présence ou l’absence de contrepartie provenant du bénéficiaire. Ici, une série d’actions ou démarches préalables qui auraient été faites par le bénéficiaire alors évidemment c’est imposable mais dans le cas contraire, il n’est pas imposable. Ce qui reste une zone assez grise 

Achat de produit avec des cryptos

En Belgique, les transactions liées aux cryptomonnaies, telles que les achats de biens ou de services en utilisant des cryptomonnaies, peuvent être soumises à la TVA. Cependant, il existe des règles spécifiques, et la TVA ne s’applique pas nécessairement à toutes les transactions.

Il est important de noter que les autorités fiscales belges ont publié des directives spécifiques sur la fiscalité des cryptomonnaies pour fournir des orientations aux contribuables. Comme les lois fiscales peuvent être sujettes à des changements, voici les sources :

Leave a Comment

Share this Doc

Comment les cryptos sont-elles réglementées en Belgique ?

Or copy link

CONTENTS